Dans chaque famille il y a des personnages à qui on voue une admiration particulière. Pour nous, vous êtes un de ceux-là. Nous voudrions vous proposer une sorte de marché. Vous n'êtes pas sans savoir qu'ici, sur notre basse terre, nombreux sont ceux qui pensent qu'un jour vous serez au ciel parmi les saints. Il faut pour cela produire un miracle et c'est justement là que vous intervenez. 

Toute votre vie, avec acharnement, avec adresse et avec talent, vous avez travaillé à soigner des enfants malades. Nous avons justement en ce moment un de nos neveux, un tout petit ,Erwan, qui souffre dans son corps. On est si inquiets pour lui qu'on est nombreux à solliciter un miracle qui nous le rende en bonne santé. 
Notre famille est nombreuse et chacun prie à sa manière pour hâter ce geste du Bon Dieu. Nous essayons toutes les entrées, tous les intercesseurs et nous avons pensé à vous.
Alors s'il pouvait être un de vos premiers miracles, et même le premier, nous serions doublement récompensés : d'abord de le savoir guéri, ensuite de hâter la reconnaissance officielle de l'exemplarité de votre vie.
Je sais que vous pardonnerez la hardiesse de notre démarche.
D'avance nous vous en remercions.