C'est le cœur de l'été. Il fait chaud en Provence. On cherche un peu l'endroit ' Un château perdu parmi les vignes. On ne vient pas là par hasard. C'est un nom devenu célèbre à force de patience et de talent. Quatre générations d'artistes et d'amoureux du vin. 
On dit que c'est l'arrière-grand-père qui le premier s'attela a l'ouvrage : quatre beaux domaines aux saveurs variées et aux noms maintenant célèbres.
Une seconde génération œuvra à son tour avec courage. Puis ce fut notre ami qui en devint le maître. Un pari difficile, semé d'embûches et de paris, sur le temps, sur le moment des vendanges sur l'art de mener la vigne au bon moment. 
Déjà demain se prépare et cl est le mariage d'un des fils qu'on fête en ce soir-là. Le mariage était lointain et avec une grande délicatesse, les parents ont voulu rassembler leur amis de l'endroit pour fêter avec nous ce nouveau couple.
L'endroit est charmant, on s'avance de vignes en vignes,comme semées  au milieu du parc. Les pieds de vigne semblent sortir du sable. On dit que c'est l'un d'entre eux qui eut un jour l'idée de ramasser un par un les gros galets qui d'ordinaire donnent ici aux vignes cet aspect si particulier.
Au bout du chemin un château joli mais sans prétention qui paraît lui même issu de ce même sable. 
On est nombreux. On est reçu dehors. On aperçoit par les fenêtres éclairées un intérieur joliment rénové dans le respect du bâtiment et le besoin d'un confort nécessaire. 
Au milieu un bassin est entouré de grilles. J'ignore pourquoi. Peut-être pour protéger les poissons des oiseaux prédateurs. L'ensemble est ravissant. 
Les jeunes mariés nous reçoivent avec la sagesse que donne un bonheur naissant et la responsabilité un jour de transmettre à son tour " le fruit de la vigne et du travail des hommes". 
Lui, était un ami de notre dernier fils. Elle, vient de Bourgogne et de Belgique tout à la fois. On ne la connaît pas mais très vite on la sent des nôtres, ou on se sent des siens car sa présence ici semble évidente.
On retrouve des amis de tous bords et de toujours, de ceux qu'on croise souvent à ceux qu'on ne voit que trop rarement. Certains viennent de loin.
Une surprise attend les mariés : pendant un long moment, une harpe accompagne le chant d'une chanteuse pour notre plus grand bonheur.
Vient  le moment des agapes. Inutile de vous dire que les vins sont à la hauteur du moment. Tous sont excellents et pourtant si divers. Et vers la fin, au moment des confidences, on en goûtera quelques uns, un peu plus anciens et meilleurs encore. 
Ils sont si célèbres qu'on ne les approche que rarement et les partager ainsi dans ce moment amical et familial leur donne encore plus de sens.
C'est tard dans la nuit qu'on se sépare. 
On quitte le domaine. Plus haut dans le village le vieux château papal semble veiller sur notre belle région.
On vient de vivre un de ces moments qui comptent où se mélangent avec délicatesse toutes ces valeurs qui guident notre vie : l'amour, la famille, le beau, le bon, le travail, le courage, l'amitié, le partage.
Merci mes amis et que Dieu bénisse ces nouveaux mariés et protège la prochaine vendange.