26 septembre 2016

À tous les candidats à la présidentielle....

Monsieur le candidat, Soyez gentil. Ne vous mettez pas en peine d'inventer pour moi les prospectus les plus audacieux, ni les plus spectaculaires rodomontades, ni les grands shows à l'américaine pour vanter le produit que vous êtes devenu. Je ne vous jugerai pas sur tous ces artifices qui sont une façon de plus de mal dépenser mon argent.  Je vous jugerai plutôt sur ce que vous avez fait dans votre vie privée ou publique, d'affaires ou de politique. Et si par extraordinaire aucun de ceux qui ont un peu d'expérience ne me... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 10:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 septembre 2016

Lever dans la nuit. Pourquoi ?

Est-ce une souffrance ? Est-ce un besoin ? Est-ce une douleur ? Est-ce simplement un "manque de fatigue " ? Est -ce pour prier ? Est -ce pour partager la peine ou l'inquiétude de ceux qu'on aime ?  L'homme, retraité ne doit rien à personne. La société pourvoit à sa subsistance. On lui dit qu'il a fait son temps, qu'il a épargné pour sa peine. Le temps lui est donné. Il est devenu très riche puisqu'on ne lui demande plus sa peine contre son pain quotidien. On ne lui demande plus, est-ce à dire également qu'on n'en veut plus... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 05:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 septembre 2016

La pluie tant espérée...

...devrait normalement arriver aujourd'hui. Le ciel est sombre et ce temps qui d'ordinaire assombrit le moral apparaît comme une bénédiction. La terre est sèche d'un été trop chaud et il ne faudrait pas que ces espoirs de pluie deviennent malédiction pour nos amis paysans. Aujourd'hui on vendange et on cueille les pommes dans toutes les vignes et les vergers alentour.  La terre a besoin d'eau, d'une eau qui la pénètre doucement... pas d'une eau qui ravine et laisse un sol en trop mauvais état.  La maison est silencieuse.... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 septembre 2016

"Après-mariage" aux pays des papes....

C'est le cœur de l'été. Il fait chaud en Provence. On cherche un peu l'endroit ' Un château perdu parmi les vignes. On ne vient pas là par hasard. C'est un nom devenu célèbre à force de patience et de talent. Quatre générations d'artistes et d'amoureux du vin.  On dit que c'est l'arrière-grand-père qui le premier s'attela a l'ouvrage : quatre beaux domaines aux saveurs variées et aux noms maintenant célèbres. Une seconde génération œuvra à son tour avec courage. Puis ce fut notre ami qui en devint le maître. Un pari... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]