Je veux ce matin, mon ami, un samedi qu'on annonce gris,... te parler de soleil. 

C'est vrai qu'il semble souvent nous préférer à d'autres régions plus sombres. C'est vrai que ,cet été, il a tellement chauffé nos terres qu'il est parfois allé jusqu'à les étouffer de chaleur, ou à les enflammer.
Aujourd'hui il sera présent là-bas, au loin, au pays des grands moulins et des canaux. Le dernier de nos fils va rejoindre notre petite tribu d'expats pour découvrir à son tour ce pays nouveau. Un long week-end en perspective, le bonheur des retrouvailles, le bonheur du partage de toutes ces choses nouvelles.
Une de nos petites princesses retrouve son parrain. Les autres savent qu'ils mettront ses trois jours à profit pour partager avec lui jusqu'à leurs jeux.
J'imagine sans peine le flot impétueux des paroles des trois plus grands.
"Oncle Clém, tu sais, à l'école..."
"Oncle Clém, à la gym, j'ai une nouvelle amie...."
"Oncle Clém, on va à la plage..."
"Oncle Clém, tu as vu mon nouveau vélo..."
Jusqu'au babillage bavard du petit dernier, qui tarde à marcher....mais pas à parler.
La grande et belle ville s'annonce ensoleillée. Les grandes avenues bordées de beaux arbres et semées d'îlots de verdure, laisseront passer ce soleil un peu filtré qui donne ces belles couleurs que les peintres flamands ont si bien su restituer.
Et le soir, lorsque les enfants auront rejoint leurs chambres les grands parleront de leurs nouvelles vies, du chantier qu'on prépare ici, des activités qui se montent, du travail qu'"Oncle Clém" cherche à changer.
Ils parleront longtemps de ceux qu'ils partagent et qu'ils aiment.
Les autres, nous, les "non-rassemblés" en ce jour partageront par le jeu des réseaux sociaux un peu de leurs journées. Ainsi leur bonheur sera aussi le notre.
Ils parieront aussi de deux projets de maisons qu'ils partagent, de la moto qu'on répare dans un appartement, du frère parti au bout du monde, de cette grande sœur qui cherche une maison plus proche de son nouveau travail.
On partage tous un Dieu qui nous a dit un jour : "Quand vous serez plusieurs assemblés en Mon Nom, Je serai au milieu de vous..."
Et bien il est en ainsi aussi, quand plusieurs sont rassemblés au nom d'une famille, d'une amitié, que sais-je?, chacun de ceux qui "en sont" sont au milieu de ce rassemblement.
Alors ce week-end un peu gris, où que vous soyez, famille, amis, du bout du monde ou juste d'à côté, si vous êtes rassemblés nous serons là, aussi, au milieu de vous, par la pensée, par le rêve, par la prière ou par le coeur.
Nous partagerons sans le savoir...mais en le voulant, vos rires, vos joies, vos émotions et vos bonheurs.
Et ce soleil qui émane de ces rassemblements nous en ressentirons aussi les rayons les plus chauds, les plus doux.
Mais, je parle, je parle ...et le temps passe. Vite, bouger un peu. Il y a tant de belles choses à faire dans ce monde qui a besoin de la tâche et du courage de chacun d'entre-nous.
Alors, ami, je te laisse. Passe un bon week-end !