image

3131 mots.....C'est un drôle de nombre. C'est celui qu'affiche depuis quelques jours mon compteur de mots ...néerlandais.

C'est vrai qu'ils me paraissaient d'abord bien étranges ces mots aux allures si lointaines de ceux de mon propre langage.
Pendant six mois, j'ai tenté chaque jour d'en apprivoiser quelques-uns. D'abord ils. Se présentèrent en ordre : les mots de salut, ou de remerciements, les mots les plus urgents pour parler à d'autres êtres ( en tous cas pour leur montrer nos bonnes intentions). Les mots mal prononcés qui font sourire ceux qui les possèdent depuis l'enfance, mais qui veulent dire :" Tu sais, je viens chez toi plein d'enthousiasme. Mes enfants ont rejoint ton pays que tu vas partager quelque temps avec eux. Alors j'ai envie de te connaitre, de m'intéresser à toi."
Il n'y a pas beaucoup de similitudes entre ces deux langues et il faut de l'opiniâtreté pour faire défiler ces mots devant ses yeux et tenter de les graver en mémoire afin de les reconnaître sans effort, par réflexe.
Alors chaque jour, profitant de la moindre pause je les fait se présenter, parfois en ordre, parfois complètement au hasard et j'essaie de les reconnaître.
Un compteur est là aussi qui compte mes pas, mes essais, mes efforts. Je le regarde grossir comme un vieil avare regarde le dernier chiffre de ses relevés de compte.
J'ai aujourd'hui épuisé la "méthode". Il va falloir me débrouiller tout seul, tenter d'écouter la télévision, de lire quelques revues et puis dans deux mois de passer à nouveau quelques jours dans ce pays comme un explorateur, tentant d'engager des embryons de dialogue et de "tenir" sans se retrouver à parler anglais avec ces gens qui maîtrisent trop bien cette langue.
Je me sens bien un peu perdu sans ce guide bien utile, alors je reprends sans cesse les leçons déjà connues mais qui gardent encore de nombreux mystères.
Aujourd'hui est pluvieux. J'utiliserai le temps "sec" à reprendre les travaux de maison abandonnés cet hiver. Le temps pluvieux sera aux livres, à la sieste, aux exercices, a l'écriture peut-être.
C'est un week-end qui commence, plein de photos à regarder d'enfants trop éloignés, plein de choses à faire et à découvrir.
Bref la vie !
Bon week-end à toi mon ami !