05 mai 2018

Jeunes gens qui lisez....

...parfois ces quelques lignes, ne croyez pas que l'homme qui les écrit est autre qu'un enfant qui ne veut pas grandir. Et si je vous disais qu'hier matin encore il parcourait avec des amis les chemins de sa belle Provence. Pas celle de chez lui, des plaines, des canaux et des Sorgues entremêlées étroitement, mais celle d'un peu plus haut, des vignes et des oliviers qui verdissent bellement en ces jours de printemps au pied d'un Ventoux magistral.Ils imaginent ensemble un jeu, un grand jeu, plein d'amis, quand s'installera... [Lire la suite]
Posté par Author à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]