05 juillet 2018

A mes amis inquiets, ou souffrants.

Chers amis,   Il est parfois très délicat de s’adresser à nos amis qui souffrent, un par un. La souffrance est tellement personnelle que l’évoquer c’est aussi quelque part violer une part de votre intimité. Je ne sais pas vos craintes, vos peurs, vos angoisses, vos espoirs, vos rêves, vos attentes. Je ne sais pas la part de vous qui renonce ou qui consent, ni celle qui lutte avec force, patience et fermeté. Je n’ai pour base de comparaison que ma propre vie, mes petites conquêtes, mes grandes désillusions, mes efforts... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]