B503D8C7-840B-4642-8924-155796F35439

Il pleut mais ce n’est pas très grave. La maisonnée est maintenant réveillée. Un petit garçon a pleuré deux ou trois minutes ce matin en appelant sa maman.

Vite raisonné, il a rejoint dans le lit de sa « grand-ma » trois autres petites têtes blondes. Les devoirs sont faits. Les courses sont rangées. Un ami bienveillant a envoyé une liste d’activités à faire avec les enfants. 

Hier soir était déjà un soir de fête. Crêpes et film au programmes.

Du bonheur d’être grand-parents... pendant que les parents profitent de cette trêve pour fêter leur anniversaire de mariage dans une belle capitale...

Que fera-t-on aujourd’hui ? Rien n’est encore décidé. On prendra le temps de décider. Personne n’est pressé...

Il y a tant à faire : des jeux, des promenades, des visites, marcher dans l’air frais sans crainte d’être surpris par la pluie. La ville est déjà toute illuminée pour  St Nicolas d’abord et plus tard pour Noel. Il y a tant d’arbres dans cette ville que toutes ces lumières sont féeriques. Il paraît qu’à la plage c’est la fête « du froid », dans le quartier du Palais Royal on dit que ce jour les hôtels et restaurants vendent leurs objets remplacés ou usagés,

C’est le miracle de la ville pour le provincial-provençal que je suis devenu. Tant de choses différentes à voir ou à imaginer. 

Il doit faire beau en Provence...il fait toujours beau en Provence. Même si cette semaine j’ai reçu de ce village des bruits un peu préoccupants qui j’espère seront vite remplacés par des choses plus « positives ».

Et si je mesure chaque jour le bonheur de vivre à la campagne, j’aime ces grands rassemblements de personnes que l’on trouve en ville. Chaque être humain est un univers à découvrir. 

Hier, visite dans un énorme marché. Des centaines de mètres de fruits et de légumes de tous les pays du monde, des bric-à-bracs aussi, et de délicieux sandwichs au poisson fumé. Un mélange de toutes les nationalités d’immigrés qui se croisent. 

Allez, mon am. Il faut que je te quitte. Tout ce petit monde s’agite...et commence à se chamailler.

Bon week-end...