20 septembre 2019

Mon village

    Mon cher village, Tu dors encore. C’est vendredi. Un petit matin sans bruit. Pas un de ces petits matins où les camions ramassent à l’aube les poubelles. Pas , non plus, de bruits de cloche depuis qu’un habitant aigri les a fait taire la nuit alors qu’elles sonnaient les heures depuis des siècles. Et on a accepté pour ne pas perdre cette denrée précieuse qu’on appelle ...un électeur.  Juste le bruit des rares autos qui demeurent dans la nuit et qui emportent un à un les travailleurs vers leurs... [Lire la suite]
Posté par Author à 06:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]