31 mars 2020

Mon marché virtuel (2/2)...

  Ma chère Mamie, Pardonne-moi mais j’ai laissé ma lettre de côté quelques jours : il manquait un peu de soleil dans le ciel pour que la vision d’un marché ensoleillé prenne sa place dans ma tête. Ce soir je viens d’écouter une jolie chanson sur la tendresse et dans l’instant le soleil est revenu.  Je reprends donc. J’étais à peine arrivé au milieu du marché et j’avais déjà vu tant de choses. Je m’arrête souvent aux étals des marchandes de légumes bio. J’ai besoin de comparer ceux qui poussent dans mon jardin à autre... [Lire la suite]
Posté par Author à 19:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mars 2020

Mon marché...virtuel😉1/..)

  Ma chère Mamie, Je m'aperçois que la dernière lettre que je t’ai écrit remonte à plusieurs dizaines d’années. Il est vrai qu’entre temps tu es morte et que c’est une bonne raison de ne pas te donner de nouvelles par écrit. Souvent j’ai un petit clin d’œil vers le Ciel en pensant à toi, mais ce matin j’ai décidé de te raconter un petit bout de ma vie. Tu le sais (Là-haut je pense que vous êtes au courant de tout mais que vous regardez les choses avec plus de philosophie que nous...), le monde est paralysé . Il vit dans la... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 mars 2020

Dans mon royaume : Utopia (*)

D’abord, il y a vous, ceux que j’aime. Et puis il y a des méchants sinon où serait le bonheur de savoir ses amis gentils. Il y a des jours et il y a des nuits mais il sont à la libre commande de mon imagination. Il y a des saisons aussi : le printemps qui nous fait vibrer de ses élans. L’été qui nous anéantit mais nous fait désirer la fraîcheur du bain ou du soir qui descend. Il y a le charme délicieux de l’automne des senteurs de sous-bois, des odeurs de champignons, des derniers légumes du jardin. Et l’hiver est là aussi avec... [Lire la suite]
Posté par Author à 06:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 mars 2020

Une petite armoire de Formica...

Nous l’avons sortie de notre cellier, il y a quelques mois. Je crois que ce fut notre premier meuble. Nos beaux-parents nous l’avaient apporté un jour. Ils l’avaient trouvé dans un dépôt Emmaüs, à Marseille. Nous habitions alors au quatrième étage d’un petit appartement Marseillais avec un balcon qui courait sur toute sa petite façade qui lui donnait des petit airs de luxe. Nous avions vue sur une jolie place qu’on appelle La Plaine et il y avait suffisamment d’arbres pour qu’à l’heure où le silence s’installe un peu, on puisse... [Lire la suite]
Posté par Author à 08:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 mars 2020

Deux heures trente du matin....

  Bonheur de l’insomnie. Réveillé quand les autres dorment, on se sent un peu comme une sentinelle qui veillerait sur ceux qu’il aime. Je m’étais couché tôt, « mort de sommeil ». En une seconde je m’endormai. Je m’aperçus à peine qu’ELLE me rejoignait dans le lit. Juste le sentiment d’une présence bienveillante.  Je n’aime pas rester au lit quand je ne dors plus. Alors je me lève. Je lis. J’écris parfois. J’évite de rester à ruminer des pensées. Parce qu’elles arrivent dans l’ordre : d’abord les pensées douces et... [Lire la suite]
Posté par Author à 03:28 - Commentaires [7] - Permalien [#]
23 mars 2020

Un déjeuner à la campagne...

C’était hier. J’avais sur mon écran un bien joli message :  »Bonjour, c’est dimanche ! J’aimerais qu’après la messe, tu viennes déjeuner chez moi...si ça te dit bien sûr. ».  Être invité à déjeuner par la femme qu’on aime. Comment refuser cela ? J’avoue que j’étais très ému. Un déjeuner avec ELLE est toujours un immense bonheur. Je ne voulais pas donner non plus l’impression d’un trop grand enthousiasme, après tout nous ne nous connaissons que depuis 40 ans et il ne faudrait pas qu’elle s’imagine des choses.😍 Je lui... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 mars 2020

La nuit....

Je me suis levé au milieu de la nuit. A l’heure où mes amis les moines se mettent en prière à tour de rôle dans leurs monastères pour qu’il y ait toujours sur la terre quelqu’un qui prie. Je me suis levé dans la paix et je suis sorti regarder les étoiles. Il y en avait peu. Le ciel doit être couvert. Il y avait en revanche une qualité de silence comme je crois que je n’en ai jamais « entendu » de pareil. C’est dimanche, un dimanche sans messe. C’est assez rare pour le catholique pratiquant que je suis (désolé pour ceux que cela... [Lire la suite]
Posté par Author à 05:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2020

A mes amis soignants,

J’habite une jolie petite maison, assez isolée au cœur d’un village et qui n’a pas de vis à vis. C’est pourquoi, bien que presqu’au pied de l’église. J’ai entendu la cloche qui sonnait à la volée sans pouvoir y ajouter ma voix ou mes applaudissements. Je sais les risques que vous prenez. Je sais les soins que vous donnez. J’ai une fille infirmière et mon fils soldat est médecin aussi. Je sais vos heures de veille, vos nuits brisées, vos journées épuisantes. Je sais la peine et la mort auxquelles vous ne vous habituerez jamais. Je... [Lire la suite]
Posté par Author à 23:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 mars 2020

Confinement ...et souvenir...

Ma petite Maman, Ça fait 10 ans aujourd’hui que tu es partie pour un monde meilleur. Meilleur en tous cas pour toi qui a rejoint Papa le jour du printemps, parce que, pour nous, ta place vide fait qu’on n’est pas tout à fait aussi heureux qu’on pourrait l’être. Mais je ne vais pas t’embêter avec ça. Je vais juste te raconter ce qui se passe ici. Peut-être que tu le sais déjà mais les mamans savent écouter avec patience des histoires qu’elles connaissent déjà et tellement bien feindre l’étonnement à la chute qu’on a oublié... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 mars 2020

Confinement et ...Saint Patrick

Une journée calme s’il en faut. On tend l’oreille quand on entend une voix dans la rue principale. C’est le plus souvent un passant solitaire qui en croise un autre sur l’autre trottoir. Nous, nous avons décidé de sortir le moins possible et ça me coûte  beaucoup, moi qui adore arpenter les rues de mon village et rencontrer ceux qui y vivent. J’en connais beaucoup et échanger quelques mots ou une poignée de main est un bonheur renouvelé très souvent. Alors cet isolement me rend un peu morose. Nous avons donc décidé de vivre le... [Lire la suite]
Posté par Author à 18:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]