03 mai 2020

Le 11 mai 2020

Il y a eu le temps de l’inquiétude : « Mais quel est donc ce virus ? et qui sera touché par ses ravages ? ». Nous sommes dans cette période, celle de l’obéissance aveugle et parfois imbécile (qu’on accepte parce qu’il faut savoir « accuser le coup ») : Accepter des contraintes simples et rigoureuses dans l’espoir de ne pas diffuser une maladie difficile à traiter de façon convenable.  Mais le danger a diminué. Les lits d’hôpital se vident. On parle aujourd’hui de « fin de confinement ». C’est bon. C’est acquis. On a compris... [Lire la suite]
Posté par Author à 18:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]