D3B5AEEE-BD29-4C9D-B5D4-7DD0E34B428E

 

Je me débats en ce moment dans un imbroglio de fils électriques à remettre en ordre. Aussi, lorsqu’ELLE me proposa d’aller au cinéma je fus heureux de penser à autre chose. Il y avait dans la grande salle plutôt plus de monde que de coutume pour un jour de semaine, c’est vrai qu’on parle beaucoup de ce film, insolite aujourd’hui, où le catholicisme est présenté sous un jour… lumineux.
Une histoire tendre, apaisée et drôle où l’amour familial et l’attrait d’une religion s’affrontent sans jamais se blesser.
Je suis catholique. Pas de ces catholiques héroïques, admirables, convertis ou persécutés. Non, un de ces «tièdes » que même le Christ dit vomir et qui espère beaucoup dans la Bonté Divine pour assurer quand même son salut. Et pourtant… avouer ce catholicisme est lourd à porter aujourd’hui quand tout converge (parfois à l’intérieur même de l’église) pour ternir l’image de notre religion.
Alors cette amorce de conversion du héros du film,  cet élan vers la Sainte Vierge qui l’attire vers l’Eglise, cette capacité à nous montrer en quelques images la beauté de notre religion et de ce qui l’entoure est un moment de grâce et de paix que je sais gré a Gad Elmaleh de savoir nous rappeler. Des images simples et lumineuses, le rappel d’une foi à laquelle on ne peut adhérer qu’en étant libre, la présentation décomplexée d’une église jeune et joyeuse.
J’aime aussi cette façon de présenter ce judaïsme familial et ces belles traditions. C’est assez curieux cette attendrissement du monde devant ces rituels juifs, cet hébreu que l’on ne comprend pas, cette tradition acceptée opposée à ces critiques des rituels de notre église, à cette volonté de tuer ses traditions, à voir la hiérarchie même de l’Eglise jeter aux orties les rites anciens et le latin millénaire.
Mais être catholique c’est aussi savoir accepter ces contradictions.
Bref ! Nous avons passé un moment délicieux. Nous avons ri, pleuré, réfléchi, aimé..et aujourd’hui je reprends mon puzzle électrique.
Bonne journée, ami lecteur. Si je peux te donner un conseil, va voir ce film ! Il fait du bien.
Je t’embrasse.