07 avril 2019

Le travail des hommes....

Samedi matin. La voiture quitte la plaine des Sorgues sous un petit crachin. Un retour de mauvais temps qui a un peu surpris tout le monde. Très vite la récompense est là. La voiture s’avance entre le Rhône et les remparts d’Avignon. Les travaux du tramway ont chassé nombre de voitures et les remparts sont maintenant très visibles. Si ça n’a pas simplifié la vie des avignonnais, c’est pour les touristes voisins que nous sommes une meilleure façon de voir la ville papale et ses merveilles.  Nous traversons pour passer le grand... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 avril 2019

les anges d’or

Perchés au sommet de leurs boiseries........les anges d’or de la collégiale (qui porte leur nom) regardent avec bienveillance la famille rassemblée. Et les amis aussi. Nous sommes de ceux-là, Dieu merci ! ...Quoiqu’on ne sache plus vraiment après tant d’années les limites entre famille et amis. C’est un moment  triste mais aussi plein d’espérance. On enterre une épouse, une maman, une grand-mère, une amie qui a tellement passé de temps dans cette église qu’elle y est vraiment... chez elle. Le religieux qui préside à la... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 03:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mars 2019

Hangar...

Mon petit jardin était l’atelier d’un charron. Nous en avions rêvé longtemps de ce jardin...quinze ans. Nous l’espérions depuis notre installation et les propriétaires se refusaient à le vendre. Abandonné depuis très longtemps, il était devenu un capharnaüm d’arbres qui poussaient au travers de charrettes vermoulues et de vieilles machines agricoles.  Et puis nous l’avons eu. Au prix d’un gros travail le débarras est devenu jardin. Beaucoup d’efforts s’y sont mêlés. Un « petit » frère, des neveux, des ouvriers...et... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 16:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 mars 2019

Après un peu de silence....

  Comment ne pas se réjouir de ces petits matins d’avant-printemps ? Encore frais mais tellement lumineux et clairs avant que le changement d’heure ne vienne un peu en casser l’harmonie. C’est un dimanche et c’est carême et dans ce temps conjugué d’attente et de pénitence, le dimanche est un moment plus souriant. Au-delà de l’attention portée aux choses, tous les petits événements de la vie prennent une autre saveur. Hier aux jardins familiaux c’était une matinée de travail partagé. Certains s’activaient à broyer deux années... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2019

Et si on parlait du carême...

Carême   Ce mot fait souvent peur à ceux qui n’en ont pas l’habitude. Au bout de quelques dizaines d’années il est un peu moins effrayant et on trouve même un certain plaisir à le retrouver. Derrière sa face austère ce mot a la saveur de l’effort et de l’envie de mieux faire ...voire de devenir meilleur. Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, ami lecteur, mais j’ai depuis l’enfance aimé ces moments partagés de petits sacrifices. L’envie de s’améliorer doit certainement aller de paire avec le sentiment d’une vraie... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 mars 2019

Un vol d’oies sauvages...

Sommes-nous devenus fous ?   Hier à midi, en rentrant chez nous nous fûmes accueillis par une bruyante cacophonie, surprenante au milieu du village, d’ordinaire muet à cette heure. C’était un magnifique vol d’oies sauvages qui tournait au dessus de nos têtes. Il y demeura un instant pour indiquer je ne sais quel présage puis poursuivit sa route en redonnant sa place au silence. Une impression étrange et délicieuse de la nature qui s’impose à nous et ces étranges migrations qui donnent aux monde ses vraies frontières. Hier... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2019

Jonquilles et narcisses...

Mon petit jardinet...   ...au milieu du village a du mal à attraper la lumière du soleil en hiver. Il est le résultat de la disparition de plusieurs maisons au cours des siècles et le sol est surtout formé de gravats que recouvre juste un peu de terre. Autant dire que toutes les conditions ne sont pas rassemblées pour le rendre beau. Aussi quand je vois sortir les premières fleurs sur mes petites pelouses ou que j’entends les chants d’oiseaux dans les arbres je me réjouis vraiment. J’ai cette année multiplié les variétés de... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2019

Déjà le printemps ?

Tout va très vite en ce moment dans le jardin. Une sorte « d’avant-printemps » qui vient à point pour le moral. Les oiseaux sont revenus en masse. Je ne sais pas si mves petites boules de nourriture y sont pour quelque chose mais c’est ce matin un vrai bonheur que de les entendre gazouiller à l’heure où je vous parle. Les crocus ont sorti la tête et parsèment notre petite pelouse de tâches lumineuses. Les nôtres sont petits (pas assez de soleil?) et disparaissent un peu dans l’herbe alentour. A l’endroit le plus... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 février 2019

Le retour du « blog prodigue »....

Mon cher blog,  Quel peur tu m’as fait lorsque j’ai découvert que tu n’étais plus accessible ! C’était dimanche matin. Je m’apprêtais à écrire un petit article en attendant de partir à la messe. J’avais la tête remplie de joyeuses petites choses...et tout à coup j’apprends la nouvelle. Tu existes toujours mais seuls quelques privilégiés qui me communiqueraient leurs adresses auraient le droit de venir te lire. Un blog  « privé »...exactement le contraire de ce que je désire quand j’aime à savoir que des... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 février 2019

Bloc en rade

Chers amis-lecteurs, Depuis quelques jours mon blog apparaissait comme privé et personne ne pouvait aller le lire. Peu rompu à ta manipulation des blogs, j’ignore pourquoi. Je crois que j’ai corrigé  cette anomalie et je vous remercie de le vérifier. Cet incident m’a encore plus montré à quel point votre lecture m’etait chère et votre présence indispensable. Je vous en remercie et je vous embrasse.   mrjacques  
Posté par nic153 à 07:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]