21 septembre 2017

La grande allée

...borde un grand pré qui aujourd'hui servira de parking.On a quitté, émus, l'église du village qui en avait pourtant déjà vu des mariages dans cette famille. Une belle église, solidement campée au milieu du village dont le plafond à des allures de vaisseau retourné. Une belle cérémonie, de beaux chants, une assemblée recueillie, deux beaux mariés sérieux et sages. Le ciel s'était parfois suffisamment couvert de nuages pour faire craindre que tout soit bousculé. Mais non pas de pluie. On attendra le soir comme si le ciel décidait du... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 septembre 2017

Hôtel des XII apôtres et de la clé des champs

La vie n'est pas avare de ses clins d'œils malicieux qui rendent les ciels plus bleus et les âmes plus légères. Vendredi dernier. Nous quittons notre fille en début d'après-midi. Son déménagement est arrivé la veille et si beaucoup de choses ont déjà pris leurs places. On resterait bien quelques jours de plus avec elle pour l'aider à terminer tout ca. Mais on a des "Obligations". On doit être de retour le samedi en fin d'après-midi.On part donc et quelques kilomètres après le départ une pluie diluvienne se met à tomber qui nous... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 septembre 2017

Que le temps passe vite...

4 jours ont coulé sans prendre le temps de ce bonheur d'écrire. Presque deux jours passés à voyager sous une pluie battante et dans l'incroyable imbroglio des bouchons routiers que d'ordinaire je parviens à éviter parce que je les déteste. Une expérience d'hôtel un peu insolite que je prendrai le temps de raconter.Quelques images qui s'affichent sur les écrans marquent bien cette fin des vacances et cette reprise. Reprise de rythme. Reprise de "marques". Reprise de résolutions, de projets, d'expériences.C'est le temps des images :... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 septembre 2017

Installation...

Le soir se pose tout doucement sur la ville. Il fait très doux. C'est la fin de l'été mais il y a dans l'air comme une odeur de printemps joyeux. Hier avait vu l'arrivée à la maison d'un de ces triporteurs que les parents utilisent ici pour amener leurs enfants à l'école : Un signe de plus d'allégeance à un nouveau mode de vie où la voiture recule. Ce jour était un autre jour. On recevait un container qui avait traversé la mer du pays des rois mages au pays des moulins. On l'attendait depuis 15 jours dans un appartement désert aux... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 septembre 2017

Petite pause littéraire (*)

Ami qui me lit, Pardonne-moi aujourd'hui une petite pause dans mes récits. Mais je veux te parler d'un livre que je viens de terminer et que je t'engage à lire, si comme moi, tu te trouves d'une façon ou de l'autre en contact avec ce monde "différent" des expatriés.Tu as passé ta vie en France. Tu aimes les voyages. Aussi tu t'es réjoui que tes enfants partagent ce goût et partent étudier à l'étranger. Et puis voilà qu'un jour ils t'annoncent qu'à leur tour ils partent y travailler. Et là tu t'aperçois que "l'étranger" ...c'est... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 septembre 2017

Petites scènes de vie ordinaire ....ailleurs

L'école commence tôt le matin. Les deux princesses et le petit chevalier s'y rendent avec leur maman à pied. On n'a pas encore acquis un de ces triporteurs qu'on ici les parents pour se déplacer en famille. On est en recherche. L'école n'est pas si près mais on a déjà pris l'habitude de marcher un peu longuement pour voyager dans le ville. L'école est l'école française. En un instant on est en France. On comprend tout : les inscriptions sur les murs, les conversations des voisins. Ca repose. Pendant ce temps deux grands-parents... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2017

Un pays où les fleurs....

..ont tant d'importance ne peut pas être mauvais. Ni un pays où les adultes en vélo ont des airs de grands adolescents, un peu plus lents et maladroits, c'est tout.L'endroit où nous vivons a ce charme insolite des quartiers de la fin du 19 ème / début du 20 ème siècle. Une époque où l'industrie triomphe sans complexes ni états d'âme et où on voit un peu tout en grand. Ici les maisons de briques sont ouvertes le plus possible au soleil ...certainement trop rare en hiver. La lumière doit pouvoir s'installer partout et pénétrer jusqu'au... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 11:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 août 2017

Le 31 du mois d'août 2017

...fut, on doit le dire, un jour un peu compliqué :  - Un jour d'émotions et de souvenirs parce qu'il y a soixante-dix ans sous la voûte de drapeaux de La Chapelle des Invalides une toute jeune dame disait "oui" à un beau militaire. Ils eurent une nombreuse famille qui se souvient aujourd'hui de ce jour-là.- Un jour un peu tendu aussi par l'opération délicate d'une belle-sœur. On a beau faire confiance aux médecins et croire en leurs talents, on est toujours un peu inquiets. On avait fait appel à tous ceux qui l'aiment et ça... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 21:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2017

Ailleurs

Je me réveille dans cette grande pièce encore vide d'un déménagement qui n'est pas arrivé. Le jour se lève à peine et on entend les mouettes car la mer n'est pas loin.  On a quitté la Provence sous un soleil de plomb. On y parlait de canicule, de sécheresse, de nécessité d'économiser l'eau. Et sous ce même soleil, en même temps que les vacanciers remontant vers leurs maisons on a traversé en une seule journée, la France dans son entier, le Luxembourg, la Belgique pour arriver dans ce pays plat au bord de la mer.La ville est très... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 août 2017

Départ

 Dans la maison silencieuse on prépare les bagages d'un homme qui part au bout du bout du monde et qui a fait une dernière halte auprès de ses parents avant son envol. Notre vaste planète est encore riche de mystères et d'endroits peu visités. Elle est bien légitime cette attirance de l'inconnu. Va, fiston, navigue au gré des mers. Nous irons à la messe au village voisin pour ne pas risquer de rater le premier train de ce long voyage. Il faut dire qu'ici la messe sera plus longue et lui succédera un repas d'adieu. Un prêtre... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]