03 avril 2015

Trois jours. Triduum Pascal.

  J'avais d'abord pensé ne pas écrire aujourd'hui. Ces trois jours, du Vendredi Saint au dimanche de Pâques,   sont généralement un temps de pause pour moi. Quand je dis pour moi, je le partage avec ces catholiques pratiquants dont le nombre diminue si vite. Un temps de retrait et d'attente, de petits sacrifices qui peuvent paraître puérils et dérisoires à certains mais qui sont une partie irremplaçable de notre identité. Un vendredi en peine, un samedi en attente, un dimanche en joie...un lundi en repos. Un résumé de... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 avril 2015

Et les mots me harcèlent

Ils sont revenus ce matin sur ma table de travail. Ils dansent autour de moi. " Tu n'es pas très sympa. On ne demande qu'à servir et à te servir. Pourquoi ne nous utilises-tu  pas plus ? " j'avoue être resté pensif. J'aime les mots et je suis si content de voir qu'ils me le rendent. J'aime jouer avec eux mais ce que je préfère c'est les cueillir tout frais, les surprendre lorsqu'ils sont entrè eux, lorsqu'ils font les beaux, lorsqu'ils se pavanent, persuadés qu'ils sont seuls. Mais ils faut dire qu'ils ont leurs heures. Il leur... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2015

Poisson d'avril...

" Maman, je ne t'aime pas." Dit la première petite princesse à la reine de ses pensées. La chose serait terrible si un sourire terriblement coquin ne cachait l'intention de faire une vraie farce à une maman qui ne ....s'en doute pas en ce 1 er avril. Un " mais si, maman, je t'aime. Poisson d'avril !" Et deux petits bras qui enlacent ont vite réparé cette étonnante première phrase.   La seconde princesse est aussitôt là qui répète à peu près le même scénario. Avec sa patte à elle. Un peu plus d'hésitation due à l'âge. Un sourire... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 14:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 mars 2015

" le petit chat est mort"

Il s'appelait "Ricoré ". C'est toujours un peu ridicule pour un homme que de parler de la mort de son chat. Et c'est vrai qu'il y a mille sujets plus graves. Il n'empêche que ce petit animal qui s'est éteint doucement avait quelque chose de doux et de pathétique à  la fois. Alors je ne m'appesantirai pas. Un petit chien, un petit chat, entrés dans la famille à un an d'intervalle et partis tous les deux, également à un an d'intervalle, sur la pointe des pattes, sans faire de bruit. Il va bien falloir expliquer à deux petites... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2015

Où on parle de pourcentages...

75 % : c'est à peu près le chiffre ....des français qui savent que le candidat qui les représentera au conseil départemental n'est pas celui pour qui ils ont voté.....mystère de la politique. Un sur deux des électeurs a choisi de se taire. Un sur deux a choisi le mauvais cheval.  Et cela quel que soit le candidat et le parti retenu. 75 % C'est  aussi le score affiché sur un petit œuf (*) Le petit œuf qui  représente les contributeurs de l'aventure, celle-ci positive de  2 jeunes femmes qui comptent sur la... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mars 2015

Parce que.....

Parce que ce matin la plume me démange  Parce que c'est l'heure d'été Parce que le ciel est d'un bleu si profond qu'on pourrait s'y noyer Parce qu'au jardin j'ai coupé la première herbe Parce que la cour nettoyée prend des allures de vacances Parce qu'un peu loin trois frimousses d'enfants sont apparus sur mon écran  Parce qu'une autre d'un petit nouveau né du bout du monde porte en abrégé le prénom de mon fils et nous sourit dans les bras de sa maman Parce que "marigalala "(*) grandit en force et en... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mars 2015

Où il est question ....

....de charmants petits aéroports, d'un kermesse kanake, de touristes australiens et d'un étrange  cultivateur de vanille... Prendre l'avion pour Lifou me ramène en arrière, assez longtemps en arrière. On part de Magenta, petit aéroport de Nouméa pour les courtes destination. Un aéroport où on trouve des places pour se garer même  plusieurs jours. Un aéroport sans lourdes formalités d'embarquement. Il y a un peu de monde dans le hall ou des ventilateurs diffusent un air encore très chaud.  Des familles attendent... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2015

Élections au pays du mistral...et de Mistral aussi.

Dans mon village de santons, Dimanche était  jour d'élections. Un jour gris et sombre comme si le printemps prenait son temps pour ne pas donner aux hommes d'autres tentations que ce devoir du jour. Il faut te dire, ami lecteur, que mon village est un de ceux qui ont choisi d'être indépendant de tout parti politique. Pas de partisans, juste des habitants. Et depuis, peu à peu, mon petit peuple de santons s'organise autour du seul  bien commun,  bien loin des préoccupations partisanes nationales ou régionales.  Je... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2015

Attente....

Mes chères et grandes filles, J'ai senti hier dans vos paroles de l'inquiétude, même si vous m'affirmez le contraire. Je crois que c'est le rôle d'un père , même lorsque ses enfants sont adultes d'essayer de répondre à leurs inquiétudes. Dès dimanche dernier vous avez été envahies d'une très grande joie lorsque vous avez vu qu'en l'espace de deux jours à peine vous aviez attiré tant de sympathies et de contributions. Des hommes et des femmes que vous ne connaissiez parfois même pas, avaient eu l'attention attirée par votre projet... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mars 2015

Calédonie 9 : Nouméa, Djibaou, Port Moselle.

Et le temps passe qui nous éloigne de ces beaux souvenirs. Notre médecin a quitté hier son ile d'attache pour partir sur une autre aventure. L'envie de raviver quelques jours de vacances par un peu d'écriture. Déjà 12 jours que nous sommes dans l'île. Nous savons bien qu'il nous faudra choisir et renoncer pour peut-être  toujours à certains de ses attraits. Aujourd'hui,un peu de cette belle ville. Le centre et le "magasin des oncles" qui trouve sa place dans notre histoire. Puis ce port et cet étonnant marché aux bâtiments... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]