03 décembre 2013

Tu gagneras ton pain...

Travail : Quitter le feu qui brûle de ses plus belles flammes. Quitter le lit réchauffé par la nuit. Quitter aussi, peut-être surtout, Celle qu'on aime. Sentir se réveiller les rappels un peu durs du travail passé. Les membres engourdis, les petites misères. Se dire qu'on a de la chance que le travail soit là, même s'il est difficile. Préparer le repas que l'on emportera et qui sera la pause, la trop courte pause. Rassembler les quelques outils qui ont manqué hier. Se vêtir de ces vêtements un peu étranges qu'on porte maintenant... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 novembre 2013

Couché...

...depuis déjà cinq longues semaines et pour un temps que tu ne connais pas encore. Couché, tu vois le monde à l'horizontale. Couché tu ne sais pas pourquoi. Rien ni personne n'aurait pu le prévoir. Tu es parti, joyeux, un matin pour une belle fête et en quelques heures tout a basculé. Je ne sais pas, mon ami ,ce qui doit passer dans ta tête pendant ces longues heures de réflexion. Passer en quelques heures de l'activité et de l'utilité la plus complète à un immobilisme obligé et une souffrance lancinante que je ne sais même pas... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 novembre 2013

Présence

Quand il redescendit ce matin et qu'il se posa à sa table de travail, l'homme était plein d'un sentiment de bien-être. Le temps était froid et sec mais il savait qu'en arrivant ce soir il ferait bon dans la maison : le feu brûlerait dans la cheminée. La semaine s'achevait avec son lot de travail et de fatigue mais la maison était pleine de cette légèreté qu'il l'envahit à chaque fois que vient s'ajouter la présence d'un être cher....et tous les êtres qui hantent cette maison sont des êtres chers. Hier c'était, pour quelques heures,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2013

Saisir la lumière d'un petit matin gris.

C'est un petit matin gris. Heureusement rares dans notre belle Provence les petits matins gris ont parfois du mal à trouver leur propre charme. On pourrait être morose en entendant les quelques gouttes de pluie discrètes qui nous annoncent que ça durera probablement jusqu'à ce soir. Pourtant on a déjà gagné la journée d'hier qu'on nous avait aussi annoncé grise et qui est resté longtemps sous le soleil. Au marché régnait cette douce animation, quand les touristes sont partis et qu'on se retrouve entre nous. On parle. On prend le... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 novembre 2013

Ciels....

La journée du mardi avait été plutôt sombre. Elle avait pris froid ce dimanche et elle avait besoin de se chauffer au feu. Il s'était employé à lui préparer de quoi tenir toute la journée dans la pièce chaleureuse. La cheminée avait repris son rythme d'hiver et chaque matin lui donnait l'occasoin de ce geste qu'il aimait : rallumer l'âtre. En quelques jours l'été semble avoir cédé la place à l'hiver sans que l'on ait même senti l'automne. Il avait eu froid aussi. La pièce où il travaillait avait besoin d'air pour sécher et li... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 novembre 2013

Bienvenue

Ma chère petite Claire,   Je m'adresse à toi ce matin en particulier par le truchement de tes parents mais je prendrai la liberté de partager avec d'autres ces quelques lignes parce que je sais que tu ne m'en voudras pas. Grâce à toi nous venons de passer quelques belles journées. Dès jeudi soir, comme pour un avant-goût de fête nous avions à la maison notre grande fille, qui est aussi ta tante, ta marraine (qui est aussi ma filleule) et son mari, qui est le parrain de ma petite fille. On commençait ainsi à rassembler ces... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 octobre 2013

"Homme à tout faire"

L'homme est assis à une table joliment parée et chargée de mets délicieux, une table de mariage. L'ambiance est à la fête. Heureusement ce jour-là on peut se parler dans cette grande salle. Iil y a parfois tant de bruits dans ces grandes salles qu'on peut à peine échanger avec un seul de ses voisins et le dîner peut devenir pénible. Là ce n'est pas le cas. Le choix des organisateurs a réuni plusieurs couples à cette belle table et on fait connaissance. On se présente les uns aux autres. On évoque les liens avec les deux familles. On... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 05:36 - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 octobre 2013

"Il n'est pas besoin d'être riche...

...pour être heureux" se dit l'homme au moment où il aperçut l'animal. Un magnifique lièvre, effrayé par le bruit de chasseur qui se rapprochait suivait la route en zigzaguant cherchant l'endroit qui lui permettrait de transformer une fuite éperdue en retraite habile pour échapper à ses poursuivant. La journée avait été riche de mille petites choses. Le matin une maison dans laquelle on termine de faire les petits gestes quotidien que le bricoleur fait sans même s'en apercevoir mais qui devient corvée pour celui ou celle qui n'a pas... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 octobre 2013

Troisiéme personne

C'était un peu plus tard que ce matin l'homme s'était installé ce matin à sa table de travail. Pourquoi d'ailleurs de travail ? Pour lui le travail était ailleurs et n'avait pas besoin de table. Il aurait mieux valu dire sa table de plaisir. Il savourait d'avance cette journée avec un plaisir particulier. Il allait travailler certes et certainement encore plus qu'une journée ordinaire. Mais il allait travailler chez lui et ils allaient travailler ensemble, Elle et Lui. La maison a besoin qu'on lui redonne forme, qu'on la remette en... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 15:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 septembre 2013

Eté

Il a plu ce matin, une vraie grosse pluie de septembre, de celles qui traversent le toit et rappellent qu'il faudrait le réparer au plus vite. Il a plu ce matin. J'étais levé très tôt et je pensais à vous, tous ceux que j'aime, comme ça, un peu en vrac et sans méthode, simplement pour me faire du bien et me rappeler le soleil qui tardait à revenir. Il a plu ce matin et très vite vos trois petits visages restaient partout en surimpression. Vous êtes bien loin de nous aux portes de la Chine mais si présents que j'entendais vos voix et... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]