24 août 2016

Confiture de figues...

Comme une pause dans les vacances. Il fait beau mais le vent a repris. On sent la fin d'août mais pas encore septembre. Temps de sérénité. La maison pour quelques jours est vide de petits-enfants mais les visites se succèdent qui la remplissent d'amis ou de familles et quelques heures durant elle se ranime joyeusement. A la mairie on sent la reprise. La rentrée est proche. Les premières réunions. Il y a bien cette tension sécuritaire qui rappelle qu'il y a peu de temps encore notre pays souffrait dans la chair de ses enfants.  ... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 août 2016

Fêtes,visites....Balthazar et Timothée.

Samedi rassemblait autour de nos enfants quatre autres petites familles : 5 ami(e)s de prépa rassemblés 15 ans après. Bonheur de la durée des amitiés, de la fidélité, des souvenirs mais surtout de la vie qui avance : travail, enfants, maisons. Dimanche,  c'était amis d'enfance, parrains et marraines. D'autres bonheurs, d'autres vies qui se croisent.  Hier on accueillait d'autres cousins et c'était l'occasion d'en faire venir d'autres. Un joyeux rassemblement. Une maison qu'on montre, qu'on fait partager. Des neveux qui ne... [Lire la suite]
Posté par Author à 08:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 août 2016

Silence.....

Le soir mon village est en ce moment bruyant des éclats de la fête votive. Hélas ! On ne parle plus guère de la Sainte Vierge, Reine de la fête qui sera honorée lundi. Mais la fête foraine s'est installée, bien en place. J'en parlerai un autre jour.  Cette nuit,  les bruits de la fête, les jeux olympiques et une longue randonnée de nos petitous ont mené tout le monde au lit....tard dans la nuit. La maison encore endormie à cette heure m'a donnée beaucoup plus de temps que d'habitude. Un livre à terminer et puis la tête qui... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 août 2016

Roger s'en est allé.

Roger, c'est mon voisin. C'est l'ancien boulanger. Roger a passé sa vie dans la boulangerie de ses parents au bout de ma rue. Vendredi dernier Roger est mort comme il a vécu, en douceur, dans la maison de retraite où il avait fini par accepter d'aller.  Roger était mon voisin. Mais Roger était surtout mon ami. Un petit homme discret, effacé, plié à angle droit, ne voyant presque plus rien et n'entendant plus grand chose. Roger est parti à la maison de retraite quand, en plus de ses soucis, il n'arriva plus à marcher.  On... [Lire la suite]
Posté par Author à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2016

Rassemblement familial.....

Chère Mère, cher Père, Il faut me pardonner : dans le mouvement incessant des vacances je ne trouve pas le temps d'écrire. Je voulais parler depuis quelques jours de ce rassemblement qui vous était dédié mais tout s'enchaîne sans  m'en laisser le temps. Aujourd'hui la maison s'est vidée pour quelques heures. Lundi nous enterrions une jeune fille. Dans quelques heures un vieux voisin, un des santons de mon village que j'aimais bien. Alors aujourd'hui je veux prendre le temps de raconter ces quelques jours de joie familiale... [Lire la suite]
Posté par Author à 07:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 août 2016

Mathilde

Le mistral s'est arrêté pour la journée, comme pour faire une pause. Le paysage de Venasque est toujours magnifique. La grande église accrochée à la colline nous est familière.  Les parkings sont pleins : il y aura beaucoup de monde. Nous sommes arrivés tôt. Nous trouvons de la place. Nous reconnaissons beaucoup de monde.  Nous ne te connaissions pas du tout. Nous savions ton existence, ton engagement à Misericordia au Chili, ton retour prévu. Nous ne te connaissions pas mais tu nous étais familière comme le sont nos... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 août 2016

Bienvenue Timothée

C'était toi, hier, le roi de la fête. Du haut de tes quelques semaines tu occupais sans le savoir l'esprit de tous ceux qui étaient rassemblés. Vous êtes arrivés jeudi pour le plus grand bonheur de la maison et de ceux qui l'habitent. Vous c'est à dire tes parents, tes frères et soeurs....et toi, petit homme !  Chacun a pris ou retrouvé sa place dans la maison qui vous attendait. Le vendredi fut consacré aux derniers préparatifs car on serait nombreux de la fête. Chacun s'affairait. Tes frères et soeurs découvraient quelques... [Lire la suite]
Posté par Author à 07:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 août 2016

La maison retrouvée -

Nous l'avions laissée quelques jours pour d'autres bonheurs de vacances : un grand rassemblement familial, une pause chez des amis accueillants, un mariage familial. Nous ne l'avions pas laissée seule. Il fallait qu'elle remplisse aussi sa fonction d'accueil : une autre famille est venue remplacer la notre et se reposer à son tour autour d'un autre mariage. Nous avons été content de la retrouver, de nous retrouver comme chaque fois qu'on l'a quitté. Il va maintenant falloir plusieurs billets pour remercier à la hauteur des bonheurs... [Lire la suite]
Posté par Author à 09:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juillet 2016

Et si c'était l'été ?

On oublierait le monde, là pays qui décline et qui s'enlise. On pleurerait sur Nice, la ville meurtrie, mais dans le respect de sa douleur on s'attacherait à la vie. L'Angleterre serait redevenue une île et je l'envie un peu, enfin sortie d'une partie des technocrates qui gouvernent le monde. De l'autre côté de l'Atlantique, on laisserait nos amis gérer eux-mêmes leur propre politique. On serait quand même attentifs à nos soldats, au loin. On oublierait lâchement les malheurs des autres.Nos politiques cesseraient pour quelques... [Lire la suite]
Posté par Author à 08:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juillet 2016

Le petit homme en rose : un grand mur blanc,

Mon cher Jacques, Mon cher neveu ...qui vit de l'autre côté de l'Atlantique et qui porte mon prénom. C'est à toi que j'ai envie d'écrire ce soir.  Je suis chez moi. Le village est silencieux.  Un silence de soir d'été. Je suis assis dans le vieux hangar du charron qui est à l'origine de ma maison : le fruit de mon travail de ces derniers mois.  Il y avait là un espace que nous avons peu à peu reconquis sur la ruine. Lorsque nous avons acheté le jardin, c'était une sorte de capharnaüm sans nom. Nous avons retiré... [Lire la suite]
Posté par Author à 23:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]