22 juillet 2012

Un enterrement en Aunis

Aunis : Un nom que l'on découvre au hasard d'un panneau. On connaissait l'endroit. On ignorait son nom. Il était long le chemin et elle avait été rapideemnt prise la décision de se rendre à cet enterrement. Pas très raisonnable de traverser la France d'est en ouest pour rendre un dernier hommage à ce vieil oncle, juste au  moment où juillet et août se croisent sur les routes des vacances. Beaucoup de kilomètres, beaucoup de fatigue mais aussi un long moment d'échanges.  On part quand le jour n'est pas encore levé, avant que... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:59 - Commentaires [10] - Permalien [#]

18 juillet 2012

Nuages

Mais pourquoi a-t-il fallu qu'ils viennent troubler le ciel , ces deux nuages ? D'abord ce coup de fil : un huissier. La voix est agréable, le contenu l'est moins. Se dire que la voix est agréable. Essayer de positiver. Une vieille dette qui traîne, une société qu'il a fallu arrêter, une vieille histoire oubliée. On y arrivera. On travaillera plus, plus dur, plus longtemps. On ne va pas se lasser. On ne va pas laisser tomber.  À peine une heure après, c'est la mort d'un vieil oncle : un caractère, l'avant dernier d'une fratrie... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 20:22 - Commentaires [11] - Permalien [#]
13 juillet 2012

Vendredi 13

L'homme n'est pas superstitieux. Juste pour le titre, ce vendredi 13. C'est le soir. Le jour se retire doucement.Dans le village un peu plus de bruit . Sur la place , à quelques dizaines de mètres, un orchestre s'ajuste et teste son son (tiens c'est amusant ce doublon !) pour un probable bal. La maison est déserte : il y a les absents repartis. Il y a les présents du moment allés en chercher d'autres à la gare. À l'étage deux petites princesses se sont endormies. Bien sûr qu'elles ont été sages ! et bien sur qu'elles ont mérité une... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 juillet 2012

L'auteur(e),

Curieuse histoire que ce passage entre le monde des blogs et le monde incarné. Il s'était préparé avec soin. Il avait pris une pause dans une journée chaude de l'été, trop chaude pour travailler dans une petite pièce et ajouter la chaleur de la lumière  électrique aux 36 degrés que déclarait le thermomètre. Il allait rencontrer un auteur, ou plutôt une auteure. Quelqu'un qui avait son nom écrit en grosses lettres en haut d'une page de couverture. Un vrai passage des écrits des blogs à celui de l'édition. Il y avait eu une... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 juillet 2012

Ventoux...tant mieux

Une étrange oppression qui le tire du sommeil oblige en cet instant l'homme à se lever. Peut-être ce trop riche repas de midi sur le Ventoux. Un jour de travail mais un jour de vacances. On se lève tôt comme de coutume. On trouve le temps d'écrire pour remercier ses amis des belles fêtes qu'ils ont donné ou de la bonne surprise de ce dimanche soir. On lit quelques blogs aussi. Puis c'est l'heure de partir, de monter vers le Ventoux. On part du sud. On n'ira pas jusqu'au sommet. Arrivé à un restaurant bien ancré sur cette face sud, au... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 03:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 juillet 2012

Il pleut....

Ce pourraIt être triste que ce ciel gris, un matin de juillet. Ce pourrait être triste dans la peine d'apprendre que, loin d'ici , un ami est en train de se préparer à changer de monde, à passer de celui-ci à un autre, inconnu. Ce pourrait être triste s'il n'y avait pas eu ce week-end, cette famille rassemblée pour quelques heures autour d'un homme heureux pour son anniversaire. Ce pourrait être triste si cette mariée n'avait été si belle et si le ciel avait, ce jour été ,comme celui de matin : gris. Mais la mariée était belle,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:07 - Commentaires [16] - Permalien [#]

26 juin 2012

Quatre jours de vacances....

Il ne faut pas longtemps pour être en vacances. Il suffit de se dire qu'elles sont là. Les dernières déjà lointaines l'avaient amené dans un pays lontain. Les prochaines, il ne les imaginait pas trop. Le travail était là, toujours imprévisible. Pour combien de temps ? en tous cas pour l'instant le travail était là.  Certain appellent cela "précarité", d'autres "liberté" et lui préférait ce mot. Il y avait donc eu cette longue coupure. Un vendredi sur la route en route vers le "grand nord". pour l'homme du sud qu'il est devenu, le... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 20:26 - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 juin 2012

Le choix

Et ce sera jeudi. Et ce sera le jour de son anniversaire. Je ne sais pas vraiment comment cela se passe. Alors j'imagine. Ils sont plus de 150 dans une grande et belle salle, imposante et solennelle. Ils attendent ce moment depuis neuf ans et parfois davantage. Ils ont tous le même uniforme. Ils ont choisi de servir en guérissant et en soignant. Des années déjà qu'ils soignent, qu'ils guérissent et qu'ils consolent. Des années qu'ils cotoient la peine, la misère et la détresse et qu'ils travaillent à l'affaiblir. C'est leur guerre.... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:56 - Commentaires [14] - Permalien [#]
09 juin 2012

Aujourd'hui...

..je me suis levé tard...Enfin, un peu plus tard ! Aujourd'hui, j'ai passé m'a matinée un livre à la main et je l'ai terminé. Aujourd'hui je me suis reposé et le travail que j'ai fait n'était que du plaisir. Aujourd'hui j'ai été parresseux sans que cela ne me coûte trop. Aujourd'hui j'ai pu lire les blogs de mes ami(e)s sans souci et sans stress. Aujourd'hui j'ai pris le temps de répondre et d'écrire ça et à des endroits insolites. Aujourd'hui j'ai même refait la sieste. Aujourd'hui j'ai lu le blog de mes petites américaines et... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:02 - Commentaires [16] - Permalien [#]
31 mai 2012

Jacques et Jean

Deux prénoms bien classiques. Il y a longtemps deux frères : les fils de Zébéddée. Un nom qui me faisait sourire car il évoquait  Zébulon. aujourd'hui, Jacques et Jean,deux ouvriers sur un chantier, le hasard des rencontres du travail. On se cotoie. On s'analyse. On se scrute. On s'observe. On se jauge. On s'accepte...ou non.. Jacques fait naître un bureau d'un espace et Jean en aménage un certain nombre d'autres. Jacques travaille parce qu'il en a besoin. Jean ajoute quelques heures à une retraite bien méritée. Mais quand on a... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:29 - Commentaires [12] - Permalien [#]