29 septembre 2013

Eté

Il a plu ce matin, une vraie grosse pluie de septembre, de celles qui traversent le toit et rappellent qu'il faudrait le réparer au plus vite. Il a plu ce matin. J'étais levé très tôt et je pensais à vous, tous ceux que j'aime, comme ça, un peu en vrac et sans méthode, simplement pour me faire du bien et me rappeler le soleil qui tardait à revenir. Il a plu ce matin et très vite vos trois petits visages restaient partout en surimpression. Vous êtes bien loin de nous aux portes de la Chine mais si présents que j'entendais vos voix et... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 septembre 2013

Attente

L'automne en Provence ne sait pas bien dire son nom. La semaine avait donné quelques après-midis d'été. Une chaleur soutenue, un soleil ferme simplement plus limité dans le temps, entre un matin qui tarde et un soir qui se précipite. Il était difficile de trouver le bon rythme, le bon comportement. Le réveil comme toujours surprenait l'homme bien avant le matin. Était-ce le corps fatigué qui se rappelait à lui par des douleurs maintenant établies ? Était-ce cet étrange sentiment de calme lorsqu'on est réveillé sans sommeil, sans... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 septembre 2013

Le pèlerin

Dans la douceur calme d'un dimanche après midi, un appel au téléphone. "Je voudrais te demander un service." "Bien volontiers. Lequel ?" "J'aimerais que votre maison soit la première halte de mon pèlerinage. Je pars la semaine prochaine à Compostelle." Le jour n'est pas encore sûr, mercredi ou jeudi. L'homme qui appelle est un ami. Il a prêté du matériel pour un mariage et doit le récupérer. Ce peut être long car ce mariage qui commençait dans une douceur de fin d'été s'est terminé dans des torrents de pluies d'automne. En... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 05:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 septembre 2013

Insomnies...et bonheurs

Elles étaient là. Souvent. Elles revenaient sans prévenir, sans que l'on sache pourquoi, malgré la fatigue du jour. Rien n'y faisait et elles auraient été bien accueillies si elles ne donnaient pas plusieurs fois par jour une grosse impression de fatigue difficile à dissiper. Il aurai pu s'en indigner, pester, prendre contre elles quelques médicaments mais à l'heure des enfants aux quatres coins du monde les insomnies prenaient un sens tout à fait nouveau. Les écrits en patissaient un peu et la lecture encore plus mais au moment où,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 septembre 2013

On aurait dit que c'est l'automne....

On aurait dit qu'on se serait fait plaisir à sentir un peu le froid, mais pas trop encore. On aurait dit qu'on aurait fait un feu le soir pour réchauffer un peu la maison. On aurait dit que la classe aurait repris... mais pour nous plus d'élèves.. On aurait dit qu'il était temps de changer à nouveau de rythme. On aurait dit que ce serait le moment de rentrer les chaises de jardin et de fermer la piscine. On aurait dit qu'il faudrait aussi retrouver les amis, les échanges, les soupes bien chaudes. On aurait dit que c'était le... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 20:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 septembre 2013

Automne

Vite un billet rapidement jeté sur le clavier, à l'heure où les matins deviennent plus frais et où la chaleur du jour ne suffit plus à la nuit. Le bois est rentré. Le jardin est propre. On se lève plus tard comme le jour qui attend de revenir à son heure d'hiver. Pas de rentrée scolaire cette année. Juste regarder celles des autres. La piscine ne se remplit plus des cris et des jeux d'enfants. A l'autre bout du monde, un médecin s'installe dans un nouveau métier et nous fait le bonheur de nous le raconter. A mi-chemin cinq nouveaux... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 septembre 2013

Un pied devant l'autre...

C'est un jour de repos que ce mercredi de rentrée. L'homme ne travaille pas. L'été n'a pas vraiment été une période de repos et le corps s'en ressent. il se blesse plus facilement. Il montre moins d'attention et parfois ça craque un peu trop fort au niveau d'une articulation. Ce fut le cas hier : un poignet qui a un peu trop forcè. Ce sera aujourd'hui une journée très calme où il faudra quand même trouver un peu de temps pour continuer de mettre un peu d'ordre dans des années de paperasse qui tout à coup deviennent importantes. Des... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 10:50 - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 août 2013

Hommage au Commandant de Saint Marc

C'est un de ces derniers beaux jours d'été qui surprennent toujours un peu. En Provence il fait déjà très beau ce matin et c'est bien de saison. Mais, à mesure qu'on remonte vers le nord, avec le flux des vacanciers, le ciel reste toujours aussi beau. Les vignes sont encore très vertes et attendent les premières vendanges. Un jour qui a encore des allures de vacances. Une autoroute qui s'engorge un peu en arrivant à Lyon. On se gare sans peine le long des quais et on remonte vers ce très vieux quartier de la  ville qui égrenne... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 14:37 - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 août 2013

Il va falloir finir les fraises tagada...

On ne peut pas les laisser là et penser, à chaque fois que notre regard les croisiera, dans le grand pot de verre de la réserve, qu'ILS sont maintenant loin. Quelques jours encore en France avec les autres grands parents. Il est pourtant bien équitable que chacun puisse ainsi profiter de leur douce présence. Puis ils iront très loin et il faudra du temps avant qu'on les rejoigne. Le temps d'abord qu'ils s'installent dans une nouvelle vie, et puis le temps de s'organiser, de mettre quelques sous de côté, de trouver le moment propice.... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:26 - Commentaires [13] - Permalien [#]
15 août 2013

Une vieille dame

Elle était là assise sur le premier banc dans la deuxième partie de l'église à l'endroit des gens qui ne peuvent pas se déplacer pour communier. L'église était pleine en ce 15 août. Quelques personnes du village et des familles de vacanciers. A côté d'elle les places étaient restées vides. Elles furent remplies par deux jolies jeunes femmes ( qui se trouvent être mes filles), deux petites filles et, au bout de la rangée, un petit garçon , bien sage dans sa poussette. Nous étions tous les deux sur le banc de derrière. Une femme très... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]