05 septembre 2011

Mariage en Beaujolais

Une "montée" depuis la belle Provence pour ce pays de vins où les vendanges sont déjà commencées. Un petit couple qui se dit "oui" dans une merveilleuse Eglise. Beaucoup de monde, des familles à l'unisson, un vrai sentiment d'harmonie. Beaucoup de belles et bonnes choses. Curieuse aventure aujourd'hui que le mariage dans une société qui l'a presque totalement oublié et rejeté. On a vraiment envie que revienne le temps de l'harmonie. ça aurait pu être il y a très longtemps, peu de choses eurent été différentes. Une immense nef entre... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:21 - Commentaires [12] - Permalien [#]

01 septembre 2011

Salle des ventes

Jeudi, vente courante. Les objets ordinaires des vies ordinaires. Quelques saisies, quelques faillites. L'horreur des objets vendus à perte pour satisfaire des lois et des cupidités souvent stupides. Vilaines choses mais choses. Objet à trois sous. Bonheur des pauvres et des revendeurs. Puis vient l'heure des autres ventes, les ventes volontaires. Des objets qui n'avaient plus de sens pour personnes et qui vont en retrouver un pour certains. Ce que dit Raspail : "là où la moitié de la France achète ce que jette l'autre moitié". ... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 23:37 - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 août 2011

Un étrange "garage"

Un dimanche soir en Provence. On termine la journée en flânant dans les merveilleux villages du plateau de Vaucluse. Des châteaux. Des remparts. Des moulins à vent. De jolies maisons de village. On aperçoit un peu de vie dans les premiers intérieurs qui s'éclairent. Jolis décors. Jolies vues. On passe doucement du jour au soir pour mieux s'installer dans la nuit. Quelques touristes encore. Une église qui se vide après un concert de quatuors à cordes. Des amateurs qui sortent ravis. On n'entend plus que l'anglais. On redescend vers la... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 13:37 - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 août 2011

Le GROS mot

L'homme avait abandonné depuis quelques jours son bureau. Plein de bonnes raisons : trop de travail, trop de fatigue, une organisation trop difficile. Les mots lui manquaient autant qu'il manquait aux mots. Lorsqu'il les retrouva, ils étaient tous un peu tristes mais contents de le revoir. Seul un d'entre eux boudait dans un coin de la table. Il était gros, sale, mal fichu et d'un abord décidement peu avenant. Bref c'était un gros mot. Visiblement il faisait la tête. "Qu'as tu donc ? "lui dit l'homme. Renfrogné, le mot ne voulait pas... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 04:12 - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 août 2011

La croix de Léopold

Je crois que c'est ainsi que la décoration s'appelle. Elle fait partie d'un lot de décoration que je n'ai pas eu à son héritage. Pourtant j'aurais aimé, non pas que cela ait une valeur mais j'aimais l'image de ce père courageux parti se battre à 19 ans pour son pays et qui en avait visiblement aussi aidé un autre. Je ne le sus jamais. Sur la citation il était dit "pour services rendus à la couronne", ou au roi ou quelque chose comme ça. Je ne savais pas trop ce que ça signifiait mais j'aimais l'idée que mon père ait pu rendre service... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 août 2011

Et pourquoi ne pas le dire....

...le soir quand on se couche, le matin ou dans la nuit quand on se lève ? Pourquoi ne pas le dire qu'on aime être lu, qu'on aime tous ces mots qui rebondissent, qui caracolent derrière les messages ? Qu'on aime aussi ces signatures qui renvoient à d'autres pages et à d'autres blogs pour rebondir à leur tour sur d'autres écrits. Qu'on aime des mots parfois étranges et mystèrieux, qu'on aime les magnifiques photos, qu'on aime ces pages de voyages, de rêveries, ou simplement de vies quotidiennes. Qu'on aime aussi ces signatures qui ne... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]

17 août 2011

La dame du banc

Je ne sais pas si je vous ai déjà parlé de la dame du banc. Je suis à Marseille. Nous sommes trois hommes de la même famille, un père et deux fils. Il y a aussi une mère et deux filles mais ce soir elles sont loin. Nous, les hommes, pour quelques jours, sommes entre travail et vacances. Travail parce que c'est à un rythme de travail que nous embellissons un appartement. Vacances parce que travailler ainsi avec ses fils c'est aussi  un grand bonheur. Le père soigne les maisons, l'aîné des enfants soigne les hommes et les femmes et... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:09 - Commentaires [14] - Permalien [#]
15 août 2011

Rêveries

Qu'est ce qui se passe dans la tête des forains ce soir ? Quels rêves  traversent les pensées de ces gens de la nuit ? Car ils sont "de la nuit". Non pas de ces nuits mondaines mais des nuits de fêtes du peuple. Le "peuple" sans majuscule, sans honte et sans complexe qui vient prendre auprès d'eux un peu de plaisir. Ce vendeur de barbe à papa qui a depuis longtemps dépassé l'âge de la retraite. Seul derrière sa petite remorque aux couleurs de sucres. Il n'a presque plus de dents et son visage porte les stigmates d'une vie qui... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 02:03 - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 août 2011

La promesse

Le livre redécouvert avait tenu sa promesse. Relu, il avait laissé échapper encore plus de saveurs. Un autre lui avait succédé, trop gros, trop lourd. Des confessions, toute la vie d'un homme qui n'avait connu que la gloire mais pas le bonheur. Difficile à terminer mais j'avais décidé d'aller jusqu'au bout sans faiblir. Conent d'en avoir fini avec lui. Je termine toujours mes livres mais parfois il me faut plusieurs années. Les livres commençés s'entassent dans une étagère à côté de mon lit. Livres de chevet d'un homme qui ne sait... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:02 - Commentaires [14] - Permalien [#]
10 août 2011

Maudit soit le mistral...

...qui nous teint éveillé quand on voudrait dormir. Béni soit le mistral qui nous donne ce temps volé à la nuit pour lire, écrire, rêver. On paie ce beau ciel bleu de ce vent trop violent. Demain ce sera la fête dans mon village pour une petite semaine. Le bruit des hommes et des machines dans un espace de paix. Les nuits qui se prolongent. Les enfants à la bouche pleine de sucreries, de barbe-à- papa. Les jeunes hommes frapperont sur le puching ball et les jeunes filles les trouveront très fort. Les jeunes gens des fêtes foraines.... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 05:16 - Commentaires [7] - Permalien [#]