18 janvier 2013

Des lumières dans la nuit

Une angoisse qui se dissipe : La petite Faustine a été opérée et tout s'est bien passé. Mieux que prévu peut-être. Un joli texte qui est là pour lui dire et parler de ces nuées d'anges qui voletaient autour du petit enfant pendant tout ce temps.Il aime les jolis textes. Il aime les anges aussi.Comme tous, il les oublie souvent et c'est là d'ailleurs leur plus grande gloire que de servir en se faisant oublier. Une autre bonne nouvelle. Un beau faire part : un petit Enguerrand venu tout droit de Colombie trouver son bonheur chez un... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 15:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]

15 janvier 2013

Le petit homme en rose

Le petit homme en rose s'est levé ce matin. Tôt, trop tôt pour un dimanche. Il a fallu changer ses habitudes. Pas de croissant. Pas la douceur d'un dimanche de repos. Doucement il l'a réveillée. Il ont pris leur voiture et sont allés prendre  le train. Le petit homme n'est pas riche en cette période d'après fêtes. Il n'est pas riche et c'est la crise et le travail qui ne vient pas. Le petit homme se serait bien passé de cette grosse dépense. Il est parti du fond de sa Provence pour aller à Paris. Le petit homme dans le train a... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:58 - Commentaires [9] - Permalien [#]
09 janvier 2013

Le sillon

Il était important ce premier jour. Elle était importante cette fenêtre. Il ne serait pas dit qu'il renoncerait deux fois. Lever. Départ. Une impression de déjà vu, de revivre comme dans un rêve une scène déjà connue. Le vent s'est calmé. Il fera froid mais pas trop. Casser l'ancienne fenêtre. Mettre la nouvelle en place. Refaire les plâtres. Remettre en place le bel encadrement de pierre. Réparer les joint, les blessures de cette vieille maison. Mais le chantier est déjà fini. Il y aura peut-être des suites...mais quand? Le carnet de... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:48 - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 janvier 2013

Malade.....

-« Oh tu as vu sa tête ! »  dit l’écran au clavier. -« Pas brillant, en effet ! Le cheveu était rare. Maintenant il est en plus terne et tout ébouriffé par une sieste trop longue. L’œil est vitreux. Le teint olivâtre. Des cernes profonds entourent les yeux. » -«  Tu crois qu’il est malade ? » -« En tous cas pas brillant. » -« Regarde. Il ne s’intéresse même pas à nous, ni même à ses amis les mots qui d’habitude arrivent à le tirer de toutes les torpeurs. » ... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 17:53 - Commentaires [11] - Permalien [#]
04 janvier 2013

Siffler en travaillant...

Se lever en se disant que décidemment l'hiver ne vient pas, que le temps est doux, que c'est une bonne chose. Que la maison n'est pas encore vide. qu'il faut aller travailler mais que ce soir ses fils ne seront pas encore partis. Il y aura une soirée encore et un repas. Se dire que cette grande pause, encore une fois a apporté son lot de bonheurs divers. La tête se remplit de souvenirs. Se dire qu'il est bon de se remettre au travail aujourd'hui. Que ça tombe bien. Que c'est encore le meilleur moyen de mettre un vrai terme à ce virus... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2013

Un pointillé, en fait pas grand chose, un devenir....

Cher petit "pointillé", C'est pour toi en premier que j'écris cette année. Tu es doublement au chaud. D'abord parce que dans le pays de rêves  où tu vis le thermomètre ne descend jamais bien bas. Ensuite parce que tu demeures bien au chaud dans le doux ventre de ta maman. Pourquoi je te traite de pointillé ? Parce que j'ai découvert cette expression quand j'ai connu ton arrière  grand père. Quand il parlait d'avant sa naissance, il disait : "quand j'étais en pointillé dans les intentions divines." Et j'ai trouvé... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 00:30 - Commentaires [17] - Permalien [#]

31 décembre 2012

Dernier jour

Dans la nuit profonde qui régnait encore, l'homme se prit à penser. "En quoi se dit-il cette nuit est-elle différente des autres ? Le ciel est beau. Le temps est doux pour un mois de décembre. Le chien ne s'est pas réveillé. Le chat à voulu sortir puis a voulu rentrer. Les objets sont chacun à leur place." . Il ne se sentait pas bien. depuis quelques jours :une de ces mauvaises grippes qui ne veulent pas se déclarer. Un "truc" qu'on a récupéré quelque part, on ne sait où, pas assez grave pour qu'on le soigne mais qui vous laisse entre... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 05:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 décembre 2012

Pour patienter pendant la pause....

Trouvé sur un autre blog  "Vivre, c'est se réveiller la nuit dans l'impatience du jour à venir, c'est s'émerveiller de ce que le miracle quotidien se reproduise pour nous une fois encore, c'est avoir des insomnies de joie." Paul Émile Victor 
Posté par nic153 à 07:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 décembre 2012

Noël

Noël était passé. Un Noël de plus dans la joie et le bonheur des retrouvailles. Une soirée d'attente, une messe, le retour, l'attente, la joie des enfants qui déballent. Quelques messages reçus. Quelques autres envoyés. Et le réveil, et les enfants qui découvrent , et les adultes aussi. La joie de recevoir et la joie de donner. Le jour qui défile et Noël est passé.  Une tante et un cousin d'Amérique. On se raconte. On se rappelle. "Tiens, ce détail, on l'avait oublié." Déjà ils sont repartis. Quelques images. Quelques messages,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 17:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 décembre 2012

Calendrier de l'Avent (12) : L'approche

Ils ne savent pas pourquoi. Ils devinent. Ils se sentent attirés par une force étrange. Dans quelque endroit qu'ils se trouvent, il y a ce matin comme une  odeur étrange, exquise et mystérieuse à la fois. Et ils se mettent en route. Vous allez me dire qu'il n'y a là rien de bien original : les pauvres, les petits, les humbles, ceux qui n'ont pas un toit très confortable, ils savent qu'ils n'ont pas vraiment une place ou poser leur tête, alors ils errent Ils divaguent. Ils vagabondent sur les chemins, sans cesse, dans le village,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 11:39 - Commentaires [5] - Permalien [#]