11 juillet 2012

L'auteur(e),

Curieuse histoire que ce passage entre le monde des blogs et le monde incarné. Il s'était préparé avec soin. Il avait pris une pause dans une journée chaude de l'été, trop chaude pour travailler dans une petite pièce et ajouter la chaleur de la lumière  électrique aux 36 degrés que déclarait le thermomètre. Il allait rencontrer un auteur, ou plutôt une auteure. Quelqu'un qui avait son nom écrit en grosses lettres en haut d'une page de couverture. Un vrai passage des écrits des blogs à celui de l'édition. Il y avait eu une... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]

06 juillet 2012

Ventoux...tant mieux

Une étrange oppression qui le tire du sommeil oblige en cet instant l'homme à se lever. Peut-être ce trop riche repas de midi sur le Ventoux. Un jour de travail mais un jour de vacances. On se lève tôt comme de coutume. On trouve le temps d'écrire pour remercier ses amis des belles fêtes qu'ils ont donné ou de la bonne surprise de ce dimanche soir. On lit quelques blogs aussi. Puis c'est l'heure de partir, de monter vers le Ventoux. On part du sud. On n'ira pas jusqu'au sommet. Arrivé à un restaurant bien ancré sur cette face sud, au... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 03:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 juillet 2012

Il pleut....

Ce pourraIt être triste que ce ciel gris, un matin de juillet. Ce pourrait être triste dans la peine d'apprendre que, loin d'ici , un ami est en train de se préparer à changer de monde, à passer de celui-ci à un autre, inconnu. Ce pourrait être triste s'il n'y avait pas eu ce week-end, cette famille rassemblée pour quelques heures autour d'un homme heureux pour son anniversaire. Ce pourrait être triste si cette mariée n'avait été si belle et si le ciel avait, ce jour été ,comme celui de matin : gris. Mais la mariée était belle,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:07 - Commentaires [16] - Permalien [#]
26 juin 2012

Quatre jours de vacances....

Il ne faut pas longtemps pour être en vacances. Il suffit de se dire qu'elles sont là. Les dernières déjà lointaines l'avaient amené dans un pays lontain. Les prochaines, il ne les imaginait pas trop. Le travail était là, toujours imprévisible. Pour combien de temps ? en tous cas pour l'instant le travail était là.  Certain appellent cela "précarité", d'autres "liberté" et lui préférait ce mot. Il y avait donc eu cette longue coupure. Un vendredi sur la route en route vers le "grand nord". pour l'homme du sud qu'il est devenu, le... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 20:26 - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 juin 2012

Le choix

Et ce sera jeudi. Et ce sera le jour de son anniversaire. Je ne sais pas vraiment comment cela se passe. Alors j'imagine. Ils sont plus de 150 dans une grande et belle salle, imposante et solennelle. Ils attendent ce moment depuis neuf ans et parfois davantage. Ils ont tous le même uniforme. Ils ont choisi de servir en guérissant et en soignant. Des années déjà qu'ils soignent, qu'ils guérissent et qu'ils consolent. Des années qu'ils cotoient la peine, la misère et la détresse et qu'ils travaillent à l'affaiblir. C'est leur guerre.... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:56 - Commentaires [14] - Permalien [#]
09 juin 2012

Aujourd'hui...

..je me suis levé tard...Enfin, un peu plus tard ! Aujourd'hui, j'ai passé m'a matinée un livre à la main et je l'ai terminé. Aujourd'hui je me suis reposé et le travail que j'ai fait n'était que du plaisir. Aujourd'hui j'ai été parresseux sans que cela ne me coûte trop. Aujourd'hui j'ai pu lire les blogs de mes ami(e)s sans souci et sans stress. Aujourd'hui j'ai pris le temps de répondre et d'écrire ça et à des endroits insolites. Aujourd'hui j'ai même refait la sieste. Aujourd'hui j'ai lu le blog de mes petites américaines et... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:02 - Commentaires [16] - Permalien [#]

31 mai 2012

Jacques et Jean

Deux prénoms bien classiques. Il y a longtemps deux frères : les fils de Zébéddée. Un nom qui me faisait sourire car il évoquait  Zébulon. aujourd'hui, Jacques et Jean,deux ouvriers sur un chantier, le hasard des rencontres du travail. On se cotoie. On s'analyse. On se scrute. On s'observe. On se jauge. On s'accepte...ou non.. Jacques fait naître un bureau d'un espace et Jean en aménage un certain nombre d'autres. Jacques travaille parce qu'il en a besoin. Jean ajoute quelques heures à une retraite bien méritée. Mais quand on a... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:29 - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 mai 2012

Plusieurs journées

Il y aura plusieurs journées en ce jour. En tous cas, il l'espère. La journée de la paix, du repos de l'âme et du corps. Un jour où rien n'est imposé, ni par le besoin de gagner sa vie, ni par le rite, ni par une quelconque obligation. Un jour de repos qui suit un autre jour de repos. Un jour où le repos sera peut-être de faire...mais de faire pour soi. Quelques courses, quelques travaux de plaisir dans ce jardin qui a tant besoin de s'embellir et qui répond si bien aux attentes. Un jour aussi peut-être de quelques heures de repos :... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 mai 2012

Un premier jour de beau temps

...l'avait presque surpris tant le printemps tardait à se mettre en place. Pourtant il était là. Une très belle maison. Un repas sur la terrasse. Les chants des oiseaux et même une vraie chaleur l'après-midi. C'est un nouveau chantier mais plutôt un chantier récurrent qui revient au gré des rentrées d'argent. La maison est magnifique. Maison de campagne construite au 18éme siècle pour un riche chanoine de l'époque des érudits, des bibliothèques et des cabinets de curiosités. Une belle bastide, entourée de magnifiques platanes, qui... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 mai 2012

Moulins

Mon cher maître,   Il a bien fallu que je parte. Je vous avais suivi parce que j'ai cru en vous. Je voyais devant moi s'ouvrir les chemins de l'abondance et du bien-être. Puis j'ai d'abord souri à vos premiers écarts. J'y ai vu le signe de la faiblesse qui accompagne souvent les plus grandes destinées. Je me suis pris à vous aimer davantage, à vouloir vous servir encore mieux. J'avais envie que votre quête aboutisse, que vos combats aient un sens. Plus les autres doutaient de vous et de votre monde et plus j'ai eu envie d'y... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:41 - Commentaires [9] - Permalien [#]