01 février 2017

Lettre à un ami d'ailleurs...Dés'ert de Provence

Mon cher Patrick, Plus d'un an que tu es parti sans laisser d'autre adresse qu'un lieu situé à l'infini de nous. Avoue que ce n'est pas trop facile de te faire parvenir des nouvelles. Au moment d'écrire nos voeux je me suis demandé où te les faire parvenir. Je savais quand même que ta petite femme te les transmettrait par ces canaux qui demeurent entre les gens qui s'aiment bien au-delà de la vie.Je ne peux rien te dire que tu ne saches déjà sinon que tu manques à tous les tiens, ta famille, tes amis, tes ennemis peut-être aussi... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 janvier 2017

31 janvier : Anniversaire d'une maman.

Ma chère petite Maman, Chaque année, ce jour à pour moi une saveur particulière : une sorte de tête à tête invisible que je passe avec toi. Ces heures passées, enfant, auprès de toi, souvent à te regarder travailler. Le mot qui va bien, la parole qui encourage ou console d'un chagrin. Nous étions 14 que tu avais fait naître. On l'imaginait mal lorsqu'on te voyait si menue. 13 avaient survécu. Ni le nombre d'enfants, ni les difficultés de la vie n'avaient eu raison de ta capacité à aimer et de ta patience.Est-ce à cause de cette date... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 janvier 2017

Petites réflexions dominicales

Le matin du Dimanche à décidément un côté "hors du temps" que j'aime vraiment. Ce temps donné à la réflexion et à l'écriture. Il y a, toujours aux mêmes heures que la semaine , ce temps "d'avant que les autres ne se lèvent" qui donne au petit homme que je suis l'impression un instant d'être le maître du monde. Il semble que tout se passe dans le monde des pensées, ou dans celui des rêves. Ce temps du silence, ce temps donné à la contemplation, à l'action de grâce, parfois même à la prière. N'est-ce-pas cela, la prière, un mélange... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 janvier 2017

Politique (beurk!)....et petits enfants :-))

L'auteur de ces lignes s'est promis d'être un peu plus attentif à la vie politique. Il a suivi avec plus d'intérêt que de coutume le débat des premières primaires. Il tente aujourd'hui de suivre les débats de la primaire de la gauche. Mercredi soir, il s'est endormi devant ces deux petits hommes en bleus. L'ennui, l'inénarrable ennui devant ces discours sans âme où des hommes vaniteux jouent à se mettre en valeur. Par acquis de conscience, le lendemain, l'homme a regardé à nouveau l'ensemble du débat. Deux hommes, dont le seul métier... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2017

Maman, je m'ennuie....

Le petit garçon est là, assis sur une chaise près de sa maman qui repasse.C'est un petit garçon sage, peureux même, qui ne trouve pas trop sa place dans les jeux des autres.Il réfléchit beaucoup. Sa tête est tellement pleine de pensees et de rêves qu'il ne sait jamais très bien où il est. Il se réveille à l'aube. Il erre dans la maison déserte en attendant les premiers petits déjeuners. Il est casse-pieds. " Maman, il nous embête et nous empêche de jouer." Il est maladroit et gauche...parce que gaucher. Il voudrait être chevalier mais... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 16:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 janvier 2017

Amance

Demain, il neigera peut-être chez nous. Demain, ELLE, guérira peut-être d'un mauvais coup de froid qui la gêne beaucoup. Demain, je continuerai à envoyer les quelques voeux qui sont encore en retard.Demain, au delà des mers, la leçon de français sera prétexte à rendez-vous entre une Grand-Ma et ses petits enfants.Demain, j'avancerai un peu plus dans le livre commencé aujourd'hui qui parle du "silence" qui manque tant à notre monde.Demain, envers et contre tous, dans la capitale de mon pays, des hommes et des femmes marcheront envers... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 janvier 2017

Mon cher petit Gaspard,

Tu es un beau petit garçon que je vois très souvent apparaître sur mon écran. Une belle image lumineuse comme nimbée d'un halo de lumière. Tu es un trésor. Un trésor de grâces. Tu vis au sein d'une famille généreuse qui veut bien partager ce trésor avec le monde. Nous sommes nombreux à vivre au rythme de tes nouvelles. Ta présence est pour nous une grande grâce. Oh ! Nous aimerions tant, par la force de nos prières, par le soutien de nos pensées, prendre sur nous un peu de tes souffrances , porter pour eux un peu de leurs angoisses.Au... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 janvier 2017

Week-end

Vendredi la promenade avait tenu ses promesses, un bon moment passé avec des amis, la fatigue du corps, la bonne odeur de la nature, la majestueuse présence des "Dentelles". Le soir, les amis retrouvés, la petite "conférence", les joyeuses conversations autour de la table.  Un samedi bien occupé à son tour.Puis il y a eu la journée d'hier au bord de la mer. La belle route qui traverse la Provence et la mer qui apparaît, au loin d'abord, et qui se rapproche. Il y a eu beaucoup de vent. Le ciel est bien dégagé. On se retrouve au... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 janvier 2017

Silence

Silence de la maison qui dort. Juste les bruits estompés du village qui se réveille. De temps en temps la cloche de l'église ou du beffroi.Curieusement un passage bruyant d'étourneaux et un corbeau qui semble lui répondre. Une longue nuit a permis le repos après un long et agréable week-end. Pas envie ce matin d'entendre d'autres bruits que ceux-là. Pas envie non plus de lire. Juste le silence qui s'installe. Immobile dans là canapé. La tête juste remplie des douces présences de ceux qu'on aime. Ils défilent de plus en plus présents.... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 janvier 2017

Politique : lettre ouverte à Jean...de gauche

Mon cher Jean Lorsque je suis rentré hier soir, j'ai reçu ton message. Tu me demandais d'écouter le premier débat des "primaires de la gauche" et de te dire ce que j'en pensais. Je sortais des 'Voeux du maire" de mon village. On parlait politique, de la vraie, de la crèche, du beffroi, des écoles et de la maison de retraite, des travaux, de nos routes et de nos rivières, de la menace terroriste qui nous coûte de l'argent à chacune de nos manifestations et qui fait planer sur nous le lourd manteau de la peur. La politique des petits,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]