12 octobre 2017

Perdu...jusqu'au plus loin de la terre.

J'avoue : je suis un peu perdu entre deux mondes. Je viens de lire, sur ma tablette, les journaux qui me donnent des échos d'un monde bruyant, agité et souvent douloureux. J'ai du mal à le suivre et je me demande bien souvent à quoi sert toute cette excutation. Mon univers est petit ....mais complexe. D'un côté ma maison, mon village, mon jardin, ma famille, mes amis. Un univers bordé et doux mais que l'amour distend à l'infini par le jeu compliqué "des amis de mes amis", de la prière et du rêve. Et il y a aussi les endroits de ceux... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

Matinal

Si l'homme est matinal c'est peut-être juste qu'il n'aime pas trop les ombres des réveils un peu plus tardifs. Comme si la nuit voulait se venger d'un sommeil un peu plus long que d'habitude qu'elle aurait accordé comme par mégarde. Elles sont vite si insistantes, ces ombres, qu'elles peuvent polluer une journée complète. Alors l'homme se lève et vite il passe à autre chose, au jour qui démarre doucement, à la contemplation de ce qui l'entoure, à l'inventaire de tous ces biens, surtout immatériels, qui lui ont été donnés en grand... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2017

Vaison la Romaine

Déjà le dimanche matin avait tenu ses promesses. A l'abbaye on fêtait l'anniversaire de la création de l'église. Une cérémonie toute particulière avec sa propre musique. Peu de monde, c'est la saison où seuls se retrouvent ici les "habitués" et parfois quelques randonneurs rentrés là par hasard. Je me souviens de cette très longue cérémonie qui dura une matinée entière. C'était un jour de grande fête qui concrétisait le long aboutissement de ces œuvres de moines construites avec et pour l'éternité. Il faisait si beau hier et le... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2017

Jardin...d'automne

L'été fut une vraie découverte : nombre de légumes sur la table venaient de mon jardin, de cet endroit un peu magique où tu plantes une graine et où sortent des melons, des courges, des tomates...que sais-je encore ? L'impression rassurante que quelque part dans le ciel un Dieu bienveillant veille à notre quotidien.  Il est vrai qu'au départ la terre avait l'air fatigueé, dépourvue de toute vie animale et gorgée de petits morceaux de plastique noir. Aujourd'hui la terre n'est plus vue par les hommes comme l'abri de nombreuses... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2017

Parfois la plume est paresseuse.

Les mots restent nichés dans le confort douillet des livres. Pas un ne veut sortir et s'exposer ainsi aux vues des hommes. Il arrive aussi que l'inspiration se rebelle et boude, qu'elle ne manifeste plus. Et puis il y a la paresse qui rend difficile même les choses qu'on aime. Alors on se dit qu'on a pas le temps, qu'on s'y mettra plus tard, qu'il faudrait faire auparavant mille affaires plus utiles.Et le blog reste muet. Mais un jour, et ce jour vient toujours, le mistral qui semble plus fort semble dire :"Allez ! Vas-y ! N'écoute... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 septembre 2017

La grande allée

...borde un grand pré qui aujourd'hui servira de parking.On a quitté, émus, l'église du village qui en avait pourtant déjà vu des mariages dans cette famille. Une belle église, solidement campée au milieu du village dont le plafond à des allures de vaisseau retourné. Une belle cérémonie, de beaux chants, une assemblée recueillie, deux beaux mariés sérieux et sages. Le ciel s'était parfois suffisamment couvert de nuages pour faire craindre que tout soit bousculé. Mais non pas de pluie. On attendra le soir comme si le ciel décidait du... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 septembre 2017

Hôtel des XII apôtres et de la clé des champs

La vie n'est pas avare de ses clins d'œils malicieux qui rendent les ciels plus bleus et les âmes plus légères. Vendredi dernier. Nous quittons notre fille en début d'après-midi. Son déménagement est arrivé la veille et si beaucoup de choses ont déjà pris leurs places. On resterait bien quelques jours de plus avec elle pour l'aider à terminer tout ca. Mais on a des "Obligations". On doit être de retour le samedi en fin d'après-midi.On part donc et quelques kilomètres après le départ une pluie diluvienne se met à tomber qui nous... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 septembre 2017

Que le temps passe vite...

4 jours ont coulé sans prendre le temps de ce bonheur d'écrire. Presque deux jours passés à voyager sous une pluie battante et dans l'incroyable imbroglio des bouchons routiers que d'ordinaire je parviens à éviter parce que je les déteste. Une expérience d'hôtel un peu insolite que je prendrai le temps de raconter.Quelques images qui s'affichent sur les écrans marquent bien cette fin des vacances et cette reprise. Reprise de rythme. Reprise de "marques". Reprise de résolutions, de projets, d'expériences.C'est le temps des images :... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 septembre 2017

Installation...

Le soir se pose tout doucement sur la ville. Il fait très doux. C'est la fin de l'été mais il y a dans l'air comme une odeur de printemps joyeux. Hier avait vu l'arrivée à la maison d'un de ces triporteurs que les parents utilisent ici pour amener leurs enfants à l'école : Un signe de plus d'allégeance à un nouveau mode de vie où la voiture recule. Ce jour était un autre jour. On recevait un container qui avait traversé la mer du pays des rois mages au pays des moulins. On l'attendait depuis 15 jours dans un appartement désert aux... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 septembre 2017

Petite pause littéraire (*)

Ami qui me lit, Pardonne-moi aujourd'hui une petite pause dans mes récits. Mais je veux te parler d'un livre que je viens de terminer et que je t'engage à lire, si comme moi, tu te trouves d'une façon ou de l'autre en contact avec ce monde "différent" des expatriés.Tu as passé ta vie en France. Tu aimes les voyages. Aussi tu t'es réjoui que tes enfants partagent ce goût et partent étudier à l'étranger. Et puis voilà qu'un jour ils t'annoncent qu'à leur tour ils partent y travailler. Et là tu t'aperçois que "l'étranger" ...c'est... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]