03 décembre 2017

Dimanche soir...

Le premier dimanche de l'Avent, moment privilégié où Noël commence à pointer le bout de son nez. J'aime l'esprit de Noël et suis très contrarié que beaucoup le résument maintenant en "fêtes de fin d'année".  Noël reste pour moi celui de mon enfance, des cadeaux attendus, préparés, cachés, espérés, des catalogues de jouets qui font rêver, de la crèche et du sapin qu'on prépare, des santons qui sortent du papier de soie pour prendre leur place dans la crèche renouvelée chaque fois. Je me souviens des petits efforts et de cette... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 19:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 décembre 2017

Une petit pluie fine....

...m'accueillit ce matin quand j'ouvris  mes volets. Cette pluie qu'on attend ,douce et régulière, qui imprègne les sols, remplit les nappes et rassure nos amis paysans.J'étais allé la veille inaugurer un petit barrage qui permet à notre rivière de distribuer avec harmonie ses eaux dans les terres et aux poissons de remonter le courant. J'aime quand l'homme veille à aider la nature dans son beau travail de diversité et d'harmonie.Un paysan était là qui m'expliqua que cette crainte de sécheresse persistante qui remplit les... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 novembre 2017

Senteurs d'automne

J'ai terminé ce matin un étrange et délicieux exercice : faire remonter à la surface de ma mémoire des mots, des odeurs et des sons pour évoquer en quelques phrases l'ambiance familiale et chaleureuse d'un restaurant qui doit s'ouvrir bientôt. Je vous en parlerai le moment venu. C'est encore un peu tôt.Mais cet exercice de mémoire m'a ramené à l'esprit de nombreux souvenirs où se mélangeaient pêle-mêle des odeurs de petit matin ,quand la rosée mouille vos souliers et que les grandes herbes sont trop fraîches en été. Mais aussi des... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2017

Il fait froid.

Un ciel bleu, un soleil éclatant mais un thermomètre trop bas. Je n'ai pas le courage de sortir. J'avais à mon programme de cet après midi de ranger quelques portes récupérées sur un chantier, puis d'aller cueillir des olives chez un ami pour compléter un peu ma petite récolte.Mais ce matin ma vieille auto donnait quelques signes de fatigues et faisait de ces bruits inquiétants qui précèdent souvent la fin des autos vénérables. Alors j'ai reporté les olives et les portes sont toujours là qui attendent d'être bougées.Pourtant un réveil... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2017

Moments...

Il y a ce temps béni de l'enfance où tes parents sont des sortes de demi-dieux qui savent mieux que toi ce qui te semble nécessaire. Puis tu apprends encore ...et encore. Il arrive même que tu croies savoir. Parfois, tes aînés où tes pairs te reconnaissent comme quelqu'un qui sait où qui va bientôt savoir. C'est le temps béni où te te crois invincible.Ensuite quelques blessures, quelques égratignures, quelques désillusions et tu reviens à ta place. Puis vient le jour, et c'est un jour radieux, où chacun de tes enfants à sa manière,... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 04:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 novembre 2017

Une petite louvette...

...a maintenant trouvé la meute qui va l'accueillir. Elle ignore encore, cette petite fille délicieuse, qu'à des centaines de kilomètres de là, elle va faire fondre le coeur d'un homme. En un instant il revoit les moments où ses enfants découvrirent le scoutisme et tout ce qui l'accompagne. Ni lui, ni elle n'avaient connu pour eux ces moments-là sauf, peut-être, quelque part en songe. C'est un monde étrange et alors décrié par tout une "bien-pensance" à la mode du temps. S'ils savaient les pauvres de quels bonheurs on les prive.Aucun... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 novembre 2017

Il suffît de presque rien...

...pour donner un peu plus de saveur et de couleur à une vie ordinaire. Introduisez par exemple dans le cours d'une semaine la visite d'un enfant et tout s'anime un peu différemment : l'attente de la venue, au coin d'un feu allumé plus tôt, pour que la maison soit juste un peu plus chaude, le repas préparé avec soin, la conversation, l'écoute des projets, d'un nouveau moment de vie qui se met en place.Il semble que la maison elle-même se réjouisse de ces visites qui la repeuplent un instant. Le week-end dernier elle bruissait du... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 novembre 2017

Un drôle de petit bonhomme

Lorsque le mistral souffle et que le froid règne au jardin, lorsqu'il est difficile de sortir du canapé pour aller dehors, lorsque le temps de lire, d'étudier et d'écrire est terminé, il arrive parfois qu'un petit homme vienne s'asseoir à côté de moi. C'est un petit homme-enfant maladroit, gaucher et myope (mais il ne le sait pas encore), agaçant jusqu'à être insupportable, à vouloir retenir l'attention des autres, un peu trop gros, qui maîtrise mal ses émotions. Il a déjà peur de ne pas trouver sa place dans un monde où il se dit... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 13:42 - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 novembre 2017

Le tour du monde...en quelques heures

La matinée avait été bien occupée, la soirée serait aussi prise et le colis n'arrivait pas qui m'obligerait à finir cet après-midi des travaux commencés La semaine dernière. Un repas, une courte sieste et l'après-midi qui s'offrait à moi. A côté de moi, sur la table basse un livre qui va séjourner peu de temps chez moi. Une belle image de terre en vue depuis le pont d'un bateau dans ce qui doit être un soleil levant. La cheminée brûle les quelques vieilles planches glanées ça et là qui alimentent le feu avant que je ne rentre du... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 novembre 2017

Lettre à un honnête homme (Monseigneur d'Inguimbert )

Monseigneur, ou peut-être Éminence (*) Si je me permets aujourd'hui de vous déranger dans ce qui doit être un éternel repos, c'est pour vous parler de ce que vous avez laissé sur terre : votre Hôtel-Dieu de Carpentras. Un merveilleux bâtiment, majestueux, équilibré qui résume assez bien ce que vous avez du être, ou le souvenir que vous avez voulu laisser de vous.Carpentras est une belle ville que j'ai longtemps fréquentée. Elle souffre d'une assez mauvaise réputation depuis qu'un ministre y a placé sa fameuse "veuve" et ses... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]