F9F6BB72-2134-4DF6-9F6E-B79638CB6B17

 

C’est une comédie musicale, montée par une troupe de comédiens ambulants navigant depuis leur naissance de pays en pays à travers le monde.

La compagnie compte une danseuse, une gymnaste, un boxeur et un tout-petit qui n’a pas encore d’activités à l’exception de la crèche.

On sent que tout est prêt, qu’il y a eu un grand travail préliminaire. Les chorégraphies sont au point. Les chants sont répétées pendant les quelques heures précédant le spectacle et il y a encore plein de choses à terminer : la création des tickets, d’entrée, la surprise qui récompensera les spectateurs de leur participation...et l’affiche...bien sûr.

Heureusement la scène est prête en permanence. Entre la tour et la cabane une petite esplanade permet la production de spectacles. Deux doubles rideaux permettent selon le besoin de s’ouvrir sur un vrai spectacle...celui du haut dissimule la scène et les artiste;  celui du bas permet à des montreurs de marionnettes de se dissimuler.

On sollicite « grand-père » pour mettre en place les rideaux que l’on sort d’un coffre. On sort les sièges des spectateurs. Mais il n’est pas autorisé à assister aux ultimes répétions.

Bien sûr, il y a un léger différé. Pâques s’est déroulé. Dans la maison des autres grands-parents avec qui on partage volontiers ce trésor que sont nos petits-enfants. Je t’invite, ami lecteur, à admirer l’affiche.

Les places sont payantes...le prix n’est pas exorbitant mais permettra l’achat de quelques friandises. Et la surprise ce sont quelques pièces en chocolats fabriquées par les artistes eux-mêmes.

Voilà comment par la grâce des talents de ces petits artistes, un séjour d’une dizaine de jours démarre. Dix jours de bonheurs partagés, de promenades, de surprise, de petits bonheurs accrochés en ribambelles.

Dieu vit que cela était bon. Et il y eut un soir et il y eut un matin.

Bonne journée ami lecteur.