C5626E85-B495-4C19-B82F-36A9378FC015

Mon jardin....tel que je rêverais qu'il soit...😉😉😉

Il paraît qu’il va faire beau avant Noël...et même jusqu’au début de Janvier. Une bonne nouvelle. De toutes façons les travaux du  coeurdeville sont arrêtés par la trêve de Noël. Ce serait bien que la terre en profite pour absorber son trop plein d’eau et que la reprise du chantier soit possible.(*)
Je suis content que la terre sèche à nouveau autour de l’église et que le soleil lui donne de l’éclat à hauteur de l’évènement qu’elle prépare.
Mais l’avant Noël c’est bien plus que cela. Nos enfants du bout du monde se sont déjà retrouvés et s’apprêtent à partir ensemble, en van, découvrir ce beau pays. Ils reviendront fêter Noël à Auckland. 
Nous, nous retrouverons nos "métropolitains", pour passer cette fête ensemble. Une autre source de joie. Puis nous irons certainement faire une ou deux visites pour ajouter des bonheurs aux bonheurs auprès d’autres parmi tous ceux qu’on aime.
Notre monde (en tous cas, notre pays) a perdu beaucoup de l’esprit des Noël de mon enfance. Il l’a dilué en multipliant les fêtes et en créant une surconsommation dont on paie les effets aujourd’hui. Mais pour ceux qui l’ont conservé Noël reste une fête de famille et/ou une fête religieuse où on essaie de limiter l’aspect "matériel".
Il y a dans l’écologie des choses que je déteste, en particulier une exploitation politique de ce qui ne devrait être que du bon sens. Mais il y a aussi un état d’esprit plein de savoirs faire et de sagesse transmise par nos anciens qui est de ne pas sur-consommer l’héritage que nous avons reçu. On retrouve les recettes de « bonne-femmes » des vieilles revues poussiéreuses que je feuilletais dans le grenier de mes grands parents. Tous les « trucs » à base d’éléments naturels. Et ça m’enchante. Bientôt on vénérera les vieux catalogues de  Manufrance comme des manuels de philosophie. À notre modeste échelle, il y a longtemps que nous compostons, trions. Mais j’ai depuis quelques années retrouvé le goût du vélo « utilitaire », de la remorque qu’il tire pour apporter les outils au jardin et en ramener les légumes (sans aucun autre apport que du compost ou du fumier 😉), mais depuis quelques temps ELLE fabrique aussi les savons, shampoings et autre produits d’entretien. ELLE sèche au soleil les légumes du jardin pour en faire des potages...que sais-je encore. La dernière étape fut une voiture électrique. C’est amusant aussi. Ce facile pour nous qui sommes à une époque de notre vie où on peut faire ce genre de choses et où nous écroulons notre « bilan carbone » en allant voir en avion nos enfants du bout du monde.😉
Nos parents nous parlaient de ces Noël (Saint Nicolas pour maman qui venait du Nord) où il y avait peu de cadeaux et quelques friandises seulement. 
Peut-être y reviendra)t-on...je le souhaite.
Pourtant j’ai hâte de connaître mes cadeaux. L’homme est vraiment un abime de contradictions ! 🧐
Et toi, mon ami lecteur, que feras-tu? J’espère simplement que ce sera ce que tu veux, dans la douce chaleur de ceux qu’on aime.
Je t’embrasse.
(*) C’est curieux. En me retirant la délégation des travaux (pour des raisons purement électorales) le maire ne m’en a pas retiré l’intérêt. Ils me manquent terriblement.