03 août 2018

Juste la fraîcheur du matin....

Réveillé en sursaut par les cris d’un chat (je pensai, à tort, qu’il agressait le lapin) j’ai bondi hors de mon lit. Rien ! Biscuit était réveillé, tranquillement occupé à petit-déjeuner. J’essayai bien de me recoucher mais je renonçai bien vite.  J’ouvre donc tous les volets. La fraîcheur du matin s’engouffre dans la maison. Je n’ai pas d’autre envie que de partager ce moment. Mais comment ? Parler d’hier soir et de cette balade nocturne dans la ville voisine. Nous étions sept,attablés autour de coupes de glaces. C’est... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 août 2018

Où il est question d’un lapin chapardeur...

Je vous ai déjà parlé de Biscuit, petit lapin Batave à la couleur du miel. Il n’a que quelques mois mais il a vite trouvé sa place dans la petite famille. On l’emmène donc en vacances. Biscuit, animal domestique, élevé en appartement aurait dû normalement se contenter de la maison, peut-être de la cour de derrière, ou, du fond d’une cage, surveiller le jardin. Mais Biscuit, sous ses airs angéliques est un petit voyou. Il a vite pris ses aises dans le petit jardinet, faisant mise de se contenter du trèfle ou des pissenlits qui... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 août 2018

La main invisible...

Quand les maisons deviennent peu à peu des maisons de famille, il se produit un étrange phénomène. Le soir lorsque vient l’heure du repas des enfants jardin, jeux, cabanes, tout cela a un peu l’allure d’un immense capharnaüm. Vient l’heure du repas, des histoires, du coucher...et déjà peu à peu dans le secret et le silence, c’est un peu comme si chacun des objets retrouvait de lui-même sa place. En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire la main invisible a tout rangé. Et pendant que tout le petit monde qui remplit la maison se... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]
31 juillet 2018

Profiter du matin....

C’est le seul moment où il fait juste ...bon, pas encore chaud. La maison dort. Le village dort. Un petit air frais traverse de part en part la maison. Dans peu de temps on fermera les volets pour emprisonner un peu de fraîcheur. C’est le temps des vacances. La mairie aussi est un peu en sommeil et je n’y passe que rarement. Pour ne pas me donner l’impression d’une totale inutilité j’ai entrepris de fabriquer un portail de bois en lieu et place d’un vieil amas de planches, posé là il y a presque 20 ans. Je dis bien : « me... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 juillet 2018

Au rythme des vacances...

Mon cher blog J’espère que tu voudras bien me pardonner mon silence mais l’été est là et avec lui cette période bénie de vacances. La maison s’est remplie de visages familiers et les jours passent, ponctués par des petits bonheurs. Le village aussi a pris un autre rythme : nombreux sont ceux qui partent pour quelques semaines. D’autres arrivent ici en vacances. Alors je suis (je dois le reconnaître) devenu un peu paresseux à l’écriture. Je n’ai pas raconté ce délicieux mariage d’amis au pied du Mont Ventoux. Je n’ai pas raconté... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 juillet 2018

Anniversaire,

Il n’y avait guère plus d’une semaine qu’on m’avait souhaité mon anniversaire. Elle, dormait depuis quelque temps loin de moi dans une clinique. On avait un peu peur, tous les deux différemment. Elle, plus que moi je crois. On était encore petits (d’ailleurs est qu’un jour on sera grands ? Pourvu que non !). On sonna à ma porte. C’était mon beau-père. Nous n’avions pas le téléphone et c’était lui qui, prévenu, était venu me chercher au milieu de nuit. Je mis mon plus beau costume (d’ailleurs c’était le seul) et parti dans la... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2018

A mes amis inquiets, ou souffrants.

Chers amis,   Il est parfois très délicat de s’adresser à nos amis qui souffrent, un par un. La souffrance est tellement personnelle que l’évoquer c’est aussi quelque part violer une part de votre intimité. Je ne sais pas vos craintes, vos peurs, vos angoisses, vos espoirs, vos rêves, vos attentes. Je ne sais pas la part de vous qui renonce ou qui consent, ni celle qui lutte avec force, patience et fermeté. Je n’ai pour base de comparaison que ma propre vie, mes petites conquêtes, mes grandes désillusions, mes efforts... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Petite louvette...

  Un petit béret bleu marine. Un uniforme de la même couleur. Quelques rubans. Quelques insignes. Un petit sourire sage qui me fait complètement craquer. Ce petit air à la fois sage, espiègle..mais quand même un peu timide. Ma petite fille part à son premier camp d’été de louvettes. Installations, feux de camp, jeux, milles occupations et au milieu de tout ça une croix rappelle le sens de ces occupations. Je ne sais pas, mon petit cœur,ce qui se passe dans ta  tête de jolie petite fille. L’envie de bien faire, de... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 23:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Le lis des teinturiers

Il en est des livres comme des êtres : certains savent se faire désirer. Celui dont je vous parle est un roman policier au joli titre : « Le lis des teinturiers »  J’avais vu très tôt l’annonce de la parution de celui-ci. L’auteur est une jeune amie et je suis attentivement ses activités. J’avais donc très envie de le lire. Hélas trop de temps est passé sans que je ne trouve le temps de le faire. J’appris alors que, quelques jours plus tard, elle serait chez un libraire près de chez moi pour présenter son œuvre. Je... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Comme un air de vacances

Les jours s’enchaînent à un rythme fou souvent remplis de douces choses mais le temps passe et je découvre que je n’ai pas écrit depuis longtemps. Elles sont pourtant nombreuses ces petites choses insignifiantes qui remplissent la vie d’un homme ordinaire. Le jardin potager regorge de légumes et je me demande si je n’ai pas été un peu présomptueux d’y installer tant de varietes différentes . J’ai installé sur l’avant de ma bicyclette un panier de plastique bleu délicieusement ringard pour y entreposer mes trésors. Les livres... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]