13 mai 2019

Petites nouvelles d’en-France,

  Tu me demandes, cher Eulophène, quelques nouvelles de moi et de ce beau pays. Je vais tenter d’y répondre en commençant par moi...parce que c’est le plus facile. Je vais bien. Toujours installé dans ce beau village de Provence (qui n’est pas sans souci..hélas !), je vis une retraite paisible avec des enfants au bout du monde et des petits-enfants qu’on espérait voir se rapprocher et qui s’éloignent encore plus de nous (sur la mappemonde...mais pas dans nos cœurs ). Ils partent dans un pays qu’on dit magnifique et que nous... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2019

Le Ciel

Je me suis réveillé ce matin en plein milieu d’un rêve. L’aîné de mes petits-fils me demandait pourquoi j’avais tant envie d’aller un jour au Ciel... et comment faire pour y aller. Je ne savais pas trop quoi répondre. Je ne trouve jamais de réponse aux questions pertinentes. Il faut d’ailleurs souvent que je les fasse répéter car je ne les ai entendues qu’à moitié. Je ne voulais surtout pas m’en tirer par une pirouette, car rien n’est plus important que la question d’un petit enfant ....même si elle revient sans cesse. Comme je... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 mai 2019

La Princesse Aurore...

On dit qu’il y a bien longtemps elle fut plongée par jalousie et méchanceté  dans un profond sommeil dont elle ne sortit que par le baiser d’un prince charmant. La Princesse Aurore dont je parle est un petit bébé charmant dont je fis la connaissance il y a une semaine. Une jolie petite fille pleine de grâces et de charmes dont  on me dit que « dans l’état des connaissances actuelles », elle aurait toute sa vie un problème de surdité. Il se trouve qu’elle porte ce joli prénom de naissance du monde. ... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 06:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Un lendemain de premier mai....

  Ce n’est pas le moment de bouder ses bonheurs :  Une petite tribu de quatre enfants adorables et leur maman viennent de regagner leur pénates bataves. Il y a encore ça et là des traces visibles de leur « occupation ». Cabane et tour ont repris du service. Les vélos sont de nouveau en état ainsi que la petite remorque du dernier. Ils ont été testés sur les routes à l’entour. Et puis il y a eu plein de bonnes choses et de joyeux moments : le parc Spirou nous a fait vivre des sensations vertigineuses, les... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2019

Curieuse pluie....

..qui tombe avec régularité sur notre toit réparé. J’avoue cependant ne pas encore maîtriser l’ancienne appréhension des fuites qu’elle entraînait autrefois. Je me suis levé en sursaut à l’aube lorsque je l’entendis tomber. Je crois qu’il me faudra quelques belles ondées encore pour vaincre cette inquiétude. Il en est souvent ainsi dans ma vie. Je m’inquiète souvent de « supposés » risques, peut-être plus que des vrais dangers. Cette inquiétude peut devenir paralysante et empêcher de nombreuses actions. Il faut toute une... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2019

Lundi de Pâques....paresseux

J’ai toujours aimé ce jour de « cancre » où l’on n’a « pas école » sans qu’aucune raison ne le justifie vraiment. Un jour férié où (autrefois) l’ensemble des magasins étaient fermés. Pas un dimanche donc pas de messe. Pas un de ces jours fériés religieux, ces dimanches « qui tombent en semaine ». Pas non plus un de ces jours fériés exceptionnels qui correspondent le plus souvent à des commémorations d’événements historiques tristes ou joyeux mais donnant au jour une coloration particulière.  Seuls... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2019

Matin de Pâques

Lorsque le sabbat fut passé, Marie la Magdaléenne, Marie, mère de Jacques, et Salomé achetèrent des aromates afin d'aller l'embaumer. Et, le premier jour de la semaine, de grand matin, elles vinrent au sépulcre, le soleil venant de se lever. Elles se disaient entre elles : " Qui nous roulera la pierre de l'entrée du sépulcre? " Elles regardèrent et observèrent que la pierre avait été roulée de côté; or elle était fort grande. Entrant dans le sépulcre, elles virent un jeune homme assis à droite, vêtu d'une robe... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 18:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 avril 2019

Où il est question aussi de « bois »....Samedi Saint

Dans le silence qui convient à ce matin d’attente, je réfléchis à ce mystère incroyable d’un homme-Dieu venu pour me sauver. C’est le moment où il est retiré du monde. Un temps étrange où je me sens orphelin. Bien sûr qu’on connaît la suite, qu’on sait qu’au milieu de la nuit prochaine les cloches annonceront que le Tombeau est vide, qu’Il est ressuscité. Mais cette semaine le bruit de l’incendie de Notre-Dame de Paris nous a empêché le temps de recueillement nécessaire. Les bruits ont été plus forts que le drame lui-même. De ce... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 avril 2019

Quasimodo est SDF.

 (N’oublions jamais que c’est comme ça qu’elle doit redevenir...) Il a pleuré toutes les larmes de son corps quand il a vu brûler la maison du Bon Dieu. Quasimodo s’en fout des badauds, des journalistes, des commentateurs de tout poil. Il a juste dans son cœur un océan de larmes mais il sait que toute cette eau ne suffira pas à étreindre les flammes. Quasimodo est là qui compatit avec tous ces gens tristes, tous ces amoureux de la belle cathédrale. Ils ont le cœur gros. Ils vivent une catastrophe. Ils vivent la mort... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 avril 2019

Ce qu’il n’a pas osé vous dire lorsqu’il s’est levé ce matin...

  ...C’est que, même sans vous voir, dans la lumière rare de ce petit matin...il savait que vous étiez belle. Il vous a regardé un certain temps en silence, écoutant doucement votre respiration. Il a trouvé que vous aviez l’air apaisée bien que de temps en temps votre souffle s’accélère ou que vous ayez même un léger sursaut. « A quoi pense-t-elle ? » S’est-il demandé. A la journée qui va venir et à ses milles tâches qui se succèdent sans répit ? Ou, peut-être au temps qui passe, aux enfants qui ont grandi, aux... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]