07 juillet 2017

Anniversaire

C'était à Marseille. La nuit avait été courte. Nous n'avions pas le téléphone. Alors la clinique avait appelé mon beau-père qui m'avait prévenu de l'imminence de la naissance. J'étais parti très vite. la ville, à l'aube, circulait encore assez bien et j'étais arrivé à la clinique au bon moment. J'étais inquiet pour de vraies raisons médicales. Je crois que j'ai prié. Elle, était courageuse. Elle, avait l'air trop jeune pour un bébé. Je restai à côté d'Elle, incapable d'autre chose que d'être là et de la voir souffrir.Au fur et à... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:33 - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 juillet 2017

Cache-cache

Quatre petits chatons ont entamé avec nous une étrange partie de cache-cache. Leur petite maman, petite chatte blanche, est venue les faire naître quelque part dans notre jardin. Où ? Je l'ignore. Peut-être dans le tas de pierres qui attendent sagement la reconstruction d'un mur. Peut-être dans le petit bois qui servira à allumer nos feux de l'hiver. Et ces chatons sont là. On en a compté quatre, tigrés ou blancs et noirs. Je ne sais pas s'ils ont établi la leur résidence ou s'il ne viennent que de temps en temps. Dès qu'ils nous... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 juillet 2017

Torpeur...

Il est assez difficile en ces chaudes journées d'été de sortir de cette impression de torpeur. Les matins sont longs et efficaces, les soirées se prolongent tard dans la nuit. Mais sortir de l'après-déjeuner et de la sieste n'est pas une mince affaire. Ecrire en ce moment-là c'est aussi pour un instant rester dans la fraîcheur bienfaisante d'une maison aux volets fermés. Alors, mon ami lecteur, je vais te raconter un peu de ces journées.Hier soir avait été une occasion de plus de nous retrouver jusque tard dans la nuit avec nos... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 16:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juillet 2017

Une enfant est née. Elle porte un joli prénom : Sybille

Le mistral souffle fort qui a dégagé le ciel de ces quelques nuages qui ont mis un peu de désordre dans la semaine dernière. Mais le vent est aussi menace et je sais, tout autour de moi, tous ces gens qui veillent et surveillent le moindre départ de feu. Je vous parlerai un jour de ces pompiers que j'admire dans leur humble tâche quotidienne de protection des hommes et des biens.Hier, j'ai fait connaissance de ma petite "jumelle", née le même jour que moi, quelques années plus tard. Il s'était passé beaucoup de choses dans la... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 juillet 2017

Schizophrénie ordinaire

Ami lecteur, Comme je ne voudrais pas parler de moi tous les jours, je te parlerai aujourd'hui de cet ami un peu étrange avec qui je passe beaucoup de temps.Il s'est levé hier à l'aube, quand le ciel n'est pas encore bleu et la lumière encore timide.Il a d'abord écrit, sur cette étrange tablette éclairée, quelques mots pour raconter un peu de la substance de ses journées.Il était encore tôt (mais le soleil était bien présent) lorsqu'il rassembla quelques outils dans la petite charrette attelée à sa bicyclette et qu'il partît à son... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 08:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 juillet 2017

L'étrange parcours des âmes,

C'était le jour de mon anniversaire. Un jour un peu en demi-teinte car ce jour-là on enterrait le père d'un ami. Je savais qu'une partie de la journée serait consacrée à ces obsèques. Mais être associé à la peine des amis, et aussi à ces retrouvailles familiales que sont les enterrements, c'est bien plus important que cette simple date sur un calendrier. La notion de la mort évolue dans le temps. Elle est d'abord scandale quand elle enlève trop tôt ceux dont on se dit que ce n'était pas encore l'heure. Puis on s'habitue à elle. On la... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:13 - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 juin 2017

Terre et outil

La terre de mon jardin potager est assez étrange. Elle ressemble à un sable très fin et très noir. Probablement les limons déposés par le réseau des rivières et devenus marais puis culture sans même avoir connu l'étape de la forêt. Elle est parsemée de petits déchets de matières plastiques qui furent certainement autrefois ces protections que mettent les paysans au pied de leurs plantations. A l'intérieur aucun ver de terre, un désert d'insecte. Je ne suis pas assez savant pour dire si c'est normal ou pas, si cette terre est riche ou... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 juin 2017

Ordinaire

Il fait encore très chaud. Une partie de notre énergie est employée à triompher de cette chaleur. Gérer l'ombre des maisons, arroser les jardins aux moments nécessaires, changer ses horaires pour travailler aux moments les moins éprouvants. Je vis un peu au ralenti en ce moment de fin d'année scolaire, où chacun pense à ses vacances, aux départs, aux mutations, aux changements. Je vis simplement une vie ...ordinaire : un dernier chantier que je m'astreins à finir au mieux. Après ce sera bouclé. On ne parlera plus de ce travail. Un... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 13:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 juin 2017

Soir d'été

Elle lit. Il pianote sur sa tablette. Ils ont très chaud. La journée a été rude. Un temps lourd. Le soir.... de gros nuages noirs. Il cherche un peu partout le pourquoi du comment de ce pays en déroute. "En marche" peut-être, "en déroute" certainement. Comment le désespoir saisit tout à coup tout un peuple qui ne croit plus aux hommes qui le gouvernent et les fait se réfugier dans improbable avenir.Il y a eu dans l'histoire de France plusieurs moments de panique. En général les conséquences furent douloureuses. Il a fallu du temps... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 22:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juin 2017

Léger comme un matin d'été

À toi qui me lit du fond d'un fauteuil ou d'un lit d'hôpital, ou bien encore assis près de ton ami malade, ou simplement dans ce grand doute de demain, de la vie qui menace de s'enfuir ou de te faire souffrir, je veux encore te parler de mon petit jardin. C'était, il y a encore peu de temps, une terre stérile, appauvrie par le temps, par des cultures peut-être un peu barbares, par ces produits de l'homme qui retirent la vie à la terre en croyant la donner.Le limon laissé là au cours des millénaires par les rivières, les marais et les... [Lire la suite]
Posté par nic153 à 07:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]